Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2007 5 09 /03 /mars /2007 11:13

LE MAL COURT

 

 

Ainsi, selon un sondage, a priori sérieux, de la B.B.C., Israël serait aujourd’hui l’état le plus impopulaire de la planète (56%), davantage que l’Iran nazislamiste (54%) ou que les États-Unis qui serrent de près (51%).

 

 

Les trois observations que je vais maintenant émettre s’adressent uniquement à ceux qui pensent que ce jugement est monstrueusement injuste et immérité, c’est-à-dire, aux hommes de bonne volonté, qui n’ont pas l’obsession du complot et de la provocation. Il en reste encore.

 

 

1°) Que l’État juif soit l’état le plus détesté du monde n’est pas neutre, ne relève pas d’une coïncidence monstrueuse et est la marque de la permanence de l’antisémitisme.

 

 

Ceci constitue en conséquence l’échec le plus tragique du sionisme herzlien sur ce point.

 

 

2°) Cette détestation intervient à un moment où les israéliens ont un gouvernement qui a fait montre d’un esprit d’ouverture particulier, s’est montré prêt à des concessions « douloureuses », et, comme à Gaza, en ont déjà réalisées certaines.

 

 

Les Israéliens doivent donc s’interroger sérieusement sur les vertus de la modération.

 

 

Il s’agit d’une interrogation grave : car il n’est pas dit qu’un raidissement n’entraînerait pas une détestation encore plus grande, une sorte de « serbisation », notamment sur le continent nord-américain, jusque-là épargné.

 

 

Néanmoins, la question demeure.

 

 

3°) Les médias, en général, ont accueilli ce sondage sans sourciller. Comme s’il n’était pas en lui-même scandaleusement inquiétant et lourd de funestes conséquences : faut-il s’en étonner ?

 

 

Seul, dans Le Figaro, François Hauter, généralement bien inspiré, remarque en guise d’explication, qu’Israël et les États-Unis, tous deux voués aux gémonies, viennent d’utiliser la force armée au Liban comme en Irak.

 

 

J’ai fait mienne depuis longtemps cette explication de la détestation de l’État-nation contraint de recourir à la force. Elle est même à la base de tous mes écrits.

Mais, j’ai précisé qu’il s’agissait uniquement des États-nations occidentaux.

Ainsi, l’analyse de F. Hauter est-elle juste mais courte : le Soudan génocidaire au Darfour se conduit – la comparaison est en elle-même obscène – de manière ô combien différente d’Israël et des  États-Unis mais ne figure pas dans ce hit parade de la haine injustifiable.

 

 

Notamment parce qu’au rebours de l’obsession et de la focalisation sur Israël, on ne s’intéresse ni aux crimes des Arabes, ni aux souffrances des Noirs.

 

 

Ce qui nous ramène inévitablement à la futilité anti-occidentale des médias et à l’antisémitisme planétaire.

 

 

Le mal court.

Jusqu’où ?              

 


Partager cet article

Repost 0
Published by GOLDNADEL Gilles William - dans BLOG-NOTE
commenter cet article

commentaires

Marcoroz 20/04/2007 16:48

Que les Juifs soient considérés comme indésirables dans le monde entier n'étonnait pas Hitler, qui en 1945, dans son bunker, écrivait que les Juifs étaient responsables de ce qui venait de leur arriver. Le même discours et le même état d'esprit que la raclure qui a écrit le post qui précède.

Thierry 30/03/2007 14:59

Eh oui que voulez vous M.Goldnadel, Israel et bel et bien le pays le plus détésté/détéstable du monde. Rien d'étonnant quand on voit ce qu'ils font. Moi ca ne m'étonne pas. Pas vous? ah oui le monde entier est antisémite, j'avais oublié...

Clovis 12/03/2007 11:58

Je réponds a ce qu'écrit GWG : malgré les 'concessions douleureuses' et 'l'ouverture d'esprit' de nos dirigeants, on a la haine que nous constatons dans ce sondage.
Si encore nous avions eu la paix, ca nous aurait amplement suffit. Mais meme pas ! L'amour ou l'indifférence ? on n'en demande pas tant.

Marcoroz 12/03/2007 11:27

Avez-vous cherché à être aimés, ou à éviter la guerre? Ce sont deux motivations distinctes !

Clovis 12/03/2007 10:53

Non, il n'est pas dit qu'un raidissement n'entrainerait pas une detestation encore plus grande. Mais qu'est ce que cela peut bien faire ????? Est-ce qu'il faut que nous soyons absolument aimés, quitte a tout abandonner ?? est-ce que pour cela devons nous etre comme les autres veulent absolument nous voir ??? Et puis, est ce que vous savez comment ils nous veulent précisément ??? Riches, pauvres, intelligents, stupides, radins, généreux, assimilés, différentss, de droite, de gauche, en pyjamas rayés, en treillis ...??
La Tchecoslovaquie a été offerte aux nazis sans aucune contrepartie tout comme l'a été gaza. Vous viendrait-il a l'idée d'en faire une acte historique glorieux ??  Est-ce que vous pensez que cette concession ---qui a été aussi douloureuse pour les alliés que l'est l'abandon de Gaza pour l'europe et les états-unis-- n'a pas été suffisante, ce qui a provoqué la haine des nazis a notre égard ?? Encore plus de modération aurait-il permis d'éviter la Shoa ? Pourquoi ne vous posez vous pas ces questions ??? Pourquoi ne défendez vous pas la modération avec ahmadinedjad et l'esprit d'ouverture par exemple ?
Non, les gouvernements israeliens n'ont pas fait montre d'un esprit d'ouverture particulier. Ils se sont comportés et se comportent encore comme des munichois. Vous croyez que la serbisation sera évitée en faisant preuve d'encore plus d'ouverture ? Vous vous trompez au plus haut point car vous partez du principe que nous nous débarrasserons des arabes en nous débarrassant de la terre qui les porte. Nous nous débarrasserons de la terre, mais surement pas des arabes. Ou vous arreterez vous ? Aux frontieres de 67 ? Et après, empecherez vous les arabes de venir chez nous ? allez vous stériliser les arabes qui sont en Israel pour les empecher d'avoir des gosses ? obligerez vous les juifs a avoir plus d'enfants que les arabes ? Peut etre pensez vous que nous pourrions abandonner par la suite les villes et les villages israeliens peuplés majoritairement par les arabes afin de sauver l'identité juive du reste du pays ?
C'est une fuite en avant qui a été initiée depuis Oslo et c'est celle la que vous encouragez a poursuivre jusqu'a l'abime de l'amour des autres. On a choisi Munich comme les américains et les européens nous ont encouragés à le faire. Nous avons été exactement comme on nous l'a demandé pour etre aimés. Nous avons eu la guerre et la haine.

Articles

Catégories