Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 16:13

PARU SUR LE SITE « ATLANTICO, un vent nouveau sur l’info » : http://www.atlantico.fr

 

http://www.atlantico.fr/decryptage/consensus-ideologique-medias-favorise-idees-islamo-gauchistes-gilles-william-goldnadel-400459.html

La semaine Goldnadel

Publié le 25 juin 2012

Les pourfendeurs des potions du docteur Buisson ont-ils bien compris les attentes du peuple de droite ?

Nathalie Kosciusco-Morizet a indiqué ce dimanche que l’influent conseiller de Nicolas Sarkozy, Patrick Buisson, avait pour objectif "de faire gagner Charles Maurras". Un point de vue pas forcément partagé par les sympathisants UMP.

La sollicitude de la gauche et des médias à l’égard de la droite est touchante et sans borne. Lundi et mardi, France Inter aura donné toute la publicité requise à la charge de Mme Bachelot, présidente de France-Irak du temps de Saddam Hussein et toujours vice-présidente de France-Syrie, mais soudainement devenue moraliste. Mme Jouanneau, ravie enfin d’exister, entonne la même chanson à l’encontre de la « droitisation » sur d’autres ondes. Bref, tous se précipitent au chevet de la grabataire pour lui conseiller la bonne médecine. Il faudrait, tout d’abord, radier le Dr Buisson. Peu importe que son patient ait failli survivre en dépit de la pandémie qui a frappé toute l’Europe et terrassé l’ensemble des responsables gouvernementaux en compétition. Peu importe que les droites soient majoritaires en France. Le salut passerait par la renonciation du successeur de Sarkozy à correspondre à l’attente désormais déterminée du peuple de droite. Le mieux, parait-il, serait de revenir à un archéo-gaullisme qui aura fait le lit de l’immigration sans contrôle et de l’Etat-prodigue.

Il n’est pas sur, qu’aujourd’hui, les adhérents comme les représentants de l’UMP cèdent  à cette campagne d’intoxication.

Ils ont compris, enfin, que c’est l’alliance entre la gauche extrême et les socialistes qui les obligent à résister à un terrorisme intellectuel qui, jusqu’à présent, les contraignaient à peser chaque mot au trébuchet de la censure vigilante qui les surveille en permanence.

Ils savent aussi que, quand bien même ils se soumettraient à l’ordonnance de tous ces bons docteurs Diafoirus, chaque mot qui sortirait de leur bouche, en infraction aux canons de la morale obligatoire, leur serait compté double.

François Hollande a le droit de parler aux électeurs du Front National, il a le droit de considérer qu’il y a trop d’immigrés en France, pas Mme Morano. Il a le droit d’avoir été élu avec des voix de droite, pas Olivier Falorni, sous peine de trahison.

Cette même indulgence à géométrie variable prévaut pour les artistes et sportifs du camp du Bien autoproclamé.

Ainsi, le festival de démagogie qu’aura donné Yannick Noah, lundi au Sénat, aurait du lui valoir la raquette d’or du faux cul international.

Plaider à la fois l’optimisation fiscale pour lui-même et son fils et la taxation maximale pour tous les autres aurait pu lui procurer des habits pour les dix  prochains hivers. Silence dans les rangs des chantres vétilleux de la morale fiscale.

Idem pour Mathieu Kassovitz. Après avoir douté du 11 septembre à New York, le voilà qui joue les sceptiques inspirés quant à la responsabilité de Mohamed Merah à Toulouse.

Nul, curieusement, n’a pourtant pensé à s’esclaffer.

En revanche, on aurait tout intérêt à valoriser la parole d’obscurs et de sans grade, infiniment plus digne et courageuse.

C’est ainsi que Chaouki, le frère d’Abdallah Bouzemaar, assassin des deux femmes gendarmes à Collobrieres a vitupéré le laxisme judiciaire qui a dispensé d’une peine plancher son frère multirécidiviste, après qu’il soit passé en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel pour une affaire de violence sur sa mère. « Il a ruiné notre famille et celle de deux femmes, il est impardonnable » ajoute, sans indulgence excessive, sa sœur Djamila.

Pendant ce temps, le frère de Mohamed Merah, Abdelghani, n’a pas de mots assez durs pour flétrir la plainte de leur père à l’égard de la France. « Mon frère est un monstre rempli de haine. C’est un Brevik à la française ».

Il ne se sera pas trouvé un chroniqueur de notre sauvage époque pour dire, simplement, ces mots vrais.

La sœur de Boujema, l’individu dérangé qui aura pris, cette semaine, des otages dans une banque de Toulouse, en se revendiquant d’Al Qaida a déclaré « qu’il avait la rage ».

Le peuple français n’a pas la rage. Il défile, sans bruit, au long de marches blanches en hommage aux victimes, ou dans des manifestations « dignes et silencieuses ».

Anesthésié, aux termes d’un traitement invalidant qui dure depuis quatre décennies, il semble avoir perdu la capacité des sentiments forts. Il ne devrait lui être interdit ni de s’aimer, ni de détester la haine.

 

Il est des nouvelles que la presse française ne tient pas à monter en épingle.

Ainsi, et en dépit de son obsession pour le conflit israélo-palestinien, vous ne trouverez nulle trace de l’agression caractérisée et assumée du Hamas et de ses missiles sur le sud du territoire israélien, paralysant ainsi la vie normale du million d’habitants qui y vivent.

Le fait que la stratégie du mouvement terroriste palestinien soit, à l’évidence, de se servir de la radicalisation islamiste en cours en Egypte, ne semble également intéresser personne dans l’hexagone.

 

Quelquefois, l’information arrive, mais avec retard. C’est ainsi que Le Monde, dans un salutaire éditorial en première page, accepte-t-il de traiter de « l’affaire Merah et des ravages du complotisme. ». Dans un passage non moins salutaire, il est écrit : « Dans un cas comme dans l’autre, les faits n’ont guère d’importance, comme l’a bien montré le politologue Pierre-André Taguieff dans son essai – « La foire aux illuminés » – sur le conspirationnisme moderne. Ce n’est pas la singularité de l’événement qui intéresse les complotistes. Ils n’ont que faire des détails sur les crimes perpétrés par Mohamed Merah en mars dernier : trois soldats français tués à bout portant. Un quatrième resté tétraplégique après qu’une balle lui a sectionné la moelle épinière ; les trois enfants et leur professeur, choisis parce que juifs, abattus dans la cour de l’école – notamment cette petite fille qui s’enfuit et qu’il rattrape par les cheveux pour lui loger une balle dans la tête.

Dans un cas comme dans l’autre, les sites désignent le « vrai » responsable : les israéliens, le sionisme international, l’impérialisme occidental anti-islamique, etc…

C’est la version 2-0 des sinistres « Protocole des sages de Sion » : le complot juif.

Ce message est couramment partagé dans le monde arabo-musulman et dans une fraction non négligeable de l’opinion en France. »

 

Peut-être qu’au terme d’un effort supplémentaire, et osons le dire, d’une révision déchirante de ses préjugés, le journal du soir finira par comprendre que c’est, précisément cette obsession anti-israélienne qui est à la base et du véritable blocage au Proche-Orient, et du déchainement de violence anti-juive en France.

 

Enfin, il arrive qu’il faille des décennies pour connaître la vérité.

C’est ainsi que Le Figaro de jeudi, premier dans la presse française, a révélé le contenu de l’article de Der Spiegel qui a provoqué cette semaine une onde de choc en Allemagne : ce sont des néo-nazis allemands qui ont prêté main forte à Septembre Noir lors de l’assassinat des athlètes israéliens aux jeux olympiques de Munich en 1972.

Pour ceux qui s’intéressent honnêtement à l’histoire du Proche-Orient, cela n’a strictement rien de surprenant : Septembre Noir c’est l’OLP, et l’OLP a toujours été dominée par la famille Husseini, du Grand Mufti à Yasser Arafat.

Et cette famille, mais quel journal français osera le dire, a toujours été en lien avec l’antisémitisme le plus virulent : nazisme avant-hier, néo-nazisme hier, islamo-gauchisme aujourd’hui.

Qui osera encore dire que des missiles du Hamas, filiale du groupe des Frères Musulmans, au massacre de Toulouse, en passant par celui de Munich, on trouve chaque fois le signe de la bête ?

Partager cet article

Repost 0
Published by GOLDNADEL Gilles William
commenter cet article

commentaires

valentini 30/06/2012 08:27


Parfaitement d'accord avec vous Monsieur Goldnadel. Il est en effet impossible de rappeler quelle belle ordure fut Al Husseini et celle que fut l'excellent ami de BHL, Izetbegovic, sergent
recruteur des SS bosniaques de la Handschar. Par contre si aujourd'hui tout le monde fait profil bas devant une minorité bien trop visible et ultra revendicatrice en France n'est-ce pas la faute
de la diabolisation par SOS-Racisme et ses pères fondateurs BHL, Dray, Bruel et autres qui ont continué à vitupérér l'antisémitisme de quelques illuminés d'extrême-droite, refusant de voir celui
de centaines de milliers de beurs parce que cela ne cadrait pas avec leur francophobie délirante nourrie des rancoeurs d'un passé où pourtant les justes ont été suffisament nombreux pour que 80%
de la communauté juive en métropole survive ? Quant à leur communauté sépharade, bien qu'elle ait eu à souffrir des mesures antisémites prônées par Vichy, combien de déportés parmi elle ?
Alors s'il vous plaît, Monsieur Goldnadel, distribuez quelques coups de pieds au cul largement mérités au sein de votre communauté à certains pseudos philosophes mal avisés !

paulau 27/06/2012 23:05


D'accord avec Marcus (message ci-dessus)

marcus 26/06/2012 11:23


Qui osera dire? En effet! Ce qui nous arrive n'est rien par rapport à ce qui va arriver car notre pauvre France doit affronter deux monstres: un nihilisme des idées fruit de plus de 50 ans
de domination de la gauche intellectuelle et son avatar l'islamisme qui lui a décidé de prendre partout le pouvoir et qui sait que le temps joue pour lui.


Il y a des moments où il ya de quoi être désespéré mais chez les Juifs comme chez les Chrétiens on ne doit pas désespérer, nous devons trouver les forces et les moyens ensemble pour faire
face à ce monstre à deux têtes qui est bien décidé à liquider notre héritage.


Le combat commence, chacun doit être à sa place et nous savons à l'avance que la bataille se fera aussi dans notre propre camp tant les munichois sont légion.

alsatian in oklahoma 26/06/2012 05:39


A propos de tous ce bordel politique, je me demande maintenant si MITTERRAND n'est pas reste depuis 1940 anti-semite (malgre sa femme juive)?... Avant lui, dans les annes 70s, il y avait un tres
grand nombre de Juifs artiste, chanteurs appolitiques que l'on addorrais et nous nous en foutions qu'ils etaient Juifs!(tous les francais)..... Puis est venu MITTERRAND!, ces chanteurs etaient
partis (suicide a cause de l'idolatrie, accidents... mis au placard) et est arrive un nombre massif de juifs artiste et politiciens ULTRA-GAUCHARD-ANTI-NATIO! dans les annes 80s. Avec
l'invasion Africaine augmentee par lui-meme, depuis, l'anti-semitism est reapparu a cette epoque (ex-droite petainiste)! ET SI MITTERRAND VOULAIT RECREER (dans son etre profond)
L"ANTI-SEMITISME EN FRANCE?.... Car, en tout cas, il se porte a merveille, surtout maintenant muzz!...JE PARIS QUE OUI! IL L'EST RESTE JUSQU'A SA MORT!...LES FAITS (et consequences) SONT
LA!...POURRITURE il a ete, POURRITURE il est reste!

alsatian in oklahoma 26/06/2012 04:59


Il y a en fin de compte des juifs qui n'aident pas leur communaute! (et je ne parle pas des goys pour l'occident chretien)!... le Kassovitz est facilement "moquable", Et je me demande bizarrement
comment il fait des films a hollywood en etant aussi presque negationiste?????? (je l'ai vu ce moi ci encore dans un nouveau film Ricain!) Golnadel arrivera (comme pour NKM) a le (la) remettre
dans le droit chemin "judeo-Chretien" ... Et je pense a Heissel (qui rend fou GWG)... IMPOSSIBLE!...J'ai vu une video de lui sur Youtube ou il expliquait qu'il etait arrete et deporte a
Auschwitz, evade 2 ou 3 fois!!!! TORTURE!... Sioniste mais palestinophile!...INTOUCHABLE LE MEC!...Quel background!...Il peut dire ce qu'il veut sur Israel... INCRITIQUABLE et ULTRA-RESPECTABLE a
cause de ce qu'il a vecu. meme le CRIF n'osera pas (et ne peut)  toucher un cheveux de lui!. Il m'a incroyablement impressione!. DAMNNNN!

Articles

Catégories