Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 10:00

PARU SUR LE SITE Valeurs Actuelles

http://www.valeursactuelles.com

 

http://www.valeursactuelles.com/soci%C3%A9t%C3%A9/fin-culture-soumission

 

16 juin 2014 

La fin de la culture de la soumission Par Gilles-William Goldnadel

L'œil de Goldnadel. Chaque semaine, Gilles-William Goldnadel propose aux lecteurs de Valeurs actuelles son Regard sur l'actualité. Aujourd'hui, il revient sur les grèves et explique que les Français comprennent que ceux qui organisent des blocages sont avant tout des privilégiés qui entendent le rester, coûte que coûte, quitte à leur pourrir la vie impunément.


L'opinion sort peu à peu de la culture de la soumission à l'égard du syndicalisme conservateur et rétrograde à la française. Il y a encore peu, les télévisions, gourmandes, collectionnaient les déclarations des usagers du métro ou du train qui prenaient un air philosophe ou compréhensif pour excuser « la galère » dont ils étaient victimes pour faits de grève « de ceux qui défendaient leur gagne-pain ». Leurs yeux commencent, enfin, à s'ouvrir lentement.


Ils comprennent que les grévistes sont avant tout des privilégiés qui entendent le rester, coûte que coûte, quitte à leur pourrir la vie impunément. Certains, plus avertis de la chose politique, savent que les syndicats d'extrême gauche, dénués de représentativité véritable, qui sont à la manœuvre, ont un projet révolutionnaire qui fait peu de cas du bien-être des usagers ou de la prospérité de l'économie de marché d'un pays qu'ils vomissent.


Le premier ministre n'a pas tort de constater tristement que jamais la gauche française n'avait été aussi faible depuis 1945. Mais à qui la faute, sinon à ces socialistes qui ont accepté de se commettre avec leurs extrêmes, au point d'avoir toléré complaisamment cette exception française de syndicats qui prennent les Français en otage, quand ils ne séquestrent pas les cadres de leur entreprise ?


Mettons un peu de baume sur le cœur gros de la gauche chagrin et de sa CGT encore bien-aimée. Elles n'ont pas tout perdu de leur pouvoir. C'est ainsi que je mets au défi tout observateur attentif de l'actualité judiciaire d'avoir entendu parler cette semaine d'une très importante affaire touchant l’EDF, la CGT et le PCF (AFP des 10,11 et 12 juin).

Seize prévenus, comparaissent en effet depuis le 2 juin devant le tribunal de Paris, accusés d'abus de confiance au préjudice de la Caisse Centrale des Activités Sociales, le plus important comité d'entreprise de France doté d'un budget de 400 millions d'euros… Une sénatrice membre du PCF fait partie des prévenus. Les débats doivent durer trois semaines… On voit là qu'il s'agit là d'un gros dossier, théoriquement « sexy » pour la presse.


Enterrement médiatique de première classe. Est-il permis de comparer avec les tonnes de commentaires concernant la droite ?

Cette omerta médiatique ne doit rien au hasard. Il faut se souvenir que le Syndicat National des Journalistes (majoritaire dans la profession) et le syndicat CGT étaient solidaires du Syndicat de la Magistrature lors de l'affaire du mur des cons.


Si je ne le dis pas, qui va le dire ?

Dans un domaine qui n'est éloigné qu'en apparence il ne faut dès lors pas s'étonner non plus du titre que Le Monde.fr a cru devoir choisir pour annoncer le kidnapping de trois adolescents (deux Israéliens, un américain) vendredi soir près de Hébron : « trois colons ont disparu ». Il est vrai que le même journal, en 2000 avait évoqué l'assassinat « d'un bébé colon »


Outre que l'information est factuellement inexacte (les jeunes écoliers demeurent à Tel-Aviv), il n'est pas interdit d'écrire qu'elle est politiquement insipide et moralement perverse.

L'extrême gauche médiatique a encore de très beaux jours devant elle qui promettent encore de belles occultations et de somptueuses inepties.

 

Gilles-William Goldnadel © 

Partager cet article

Repost 0
Published by GOLDNADEL Gilles William
commenter cet article

commentaires

Phil 19/06/2014 08:42


Moi je prend ça pour un compliment.


 


Et tous ces mensonges et ces comportements prouvent bien (si c'est encore nécessaire...) que tout ce que ces raclures journaleuses essaient de vendre par tous les moyens dont ils disposent est
bidon de A à Z.

Coco 18/06/2014 18:55


Le pire n'est peut etre pas dans le terme 'colon'. Il est peut etre dans le qualificatif 'Juif'.

Coco 18/06/2014 18:47


Quelle extreme gauche médiatique ?!  C'est comme les islamistes modérés.


 


Voila ce que le Figaro écrivait :


 


"Ce dimanche matin, le premier ministre israélien imputait aux islamistes du Hamas l'enlèvement des trois
colons juifs...."


 


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/06/15/97001-20140615FILWWW00160-enlevement-indices-de-l-implication-du-hamas.php


 


C'est pas la gauche ou la droite, c'est la france.


 

Articles

Catégories