Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 11:39

PARU SUR LE SITE « ATLANTICO, un vent nouveau sur l’info » : http://www.atlantico.fr

 

http://www.atlantico.fr/decryptage/francois-hollande-comme-nicolas-sarkozy-pression-extreme-reprendra-themes-front-national-gilles-william-goldnadel-353006.html


Le semaine Goldnadel

Publié le 7 mai 2012


Retour sur une campagne faite d'erreurs de timing et de casting mais aussi d'un dénigrement sans précédent et d'une intimidation intellectuelle médiatique qu'une partie de la droite a fini par intérioriser. 

Ainsi, le président vilipendé aura été battu sur le fil du rasoir. Ainsi, c’était pour rire, Nicolas Pétain, ne méritait pas, finalement, autant d’indignité, mais du respect, comme l’a indiqué hier soir son victorieux rival dans un discours dont la hauteur n’était pas qu’habileté.

Ceux qui, surtout à gauche, veulent, évidemment pour son bien, empêcher la droite d’être la droite, expliquent doctement sa défaite par l’ignoble « droitisation » et les clins d’œil aux électeurs du Front National, auront du mal à le faire croire au regard du résultat final.

En dépit d’une campagne de dénigrement rarement observé depuis le général De Gaulle, en dépit d’une crise économique et financière qu’il serait euphémique de qualifier d’exceptionnelle et qui a sanctionné tous les sortants en Europe, le nouveau président élu l’aura été à la minorité des électeurs votants.


Bien au rebours, si ce retour au peuple avait été à la fois moins tardif et plus franc, donc plus crédible, il est permis de penser que le pari impossible aurait été tenu.

Si l’on décide d’organiser un débat sur l’identité nationale, on ne choisit pas pour le tenir un transfuge du PS qui en avait honte.


Si l’on décide de mener une campagne électorale décomplexée, on ne choisit pas comme porte-parole une femme, certes gracieuse et élégante, mais dont le principal titre littéraire aura été de morigéner la représentante de la droite extrêmement décomplexée.


Il est des erreurs de casting et de timing que comprend le Français.


Il n’empêche, le petit homme tant raillé, y compris pour sa taille, n’aura pas été dégagé par la fenêtre, mais sorti par la porte.

La grande.

Avec la bienveillance qui la caractérise, on peut imaginer, sans grande spéculation intellectuelle, la réflexion de la gauche et de ses relais, si d’aventure le président sortant l’avait emporté avec une majorité aussi étroite : « un président légal sans doute, mais vraiment légitime ? ».


Fort heureusement, ce qui caractérise le camp vaincu, c’est précisément, son légitimisme démocratique qui fait de François Hollande, désormais, le président de tous les Français


Il faut lui reconnaitre une habileté politique dont le mérite est à peine diminué par la complicité de la classe médiatique idéologisée.

Il faut reconnaître également à la gauche d’avoir su, elle, mener cinq années un combat culturel que son camp adverse n’aura finalement mené qu’un trimestre.

François Hollande, il l’a dit, ne pratiquera pas d’ouverture à droite.

A l’aune de l’intelligence politique et de la cohérence intellectuelle, sa victoire est méritée.

 

A ce stade, il faut, encore et encore, écrire que la droite française aura été la victime docile d’une escroquerie intellectuelle légale que je n’aurais cessé de dénoncer vainement.

Alors que le camp des droites, le premier tour l’aura encore montré, est plus nombreux que son antipode, c’est un président de gauche qui l’aura emporté.

L’explication réside toute entière dans le surmoi qu’aura réussi à imposer la classe médiatique à une partie de la droite française tout en décomplexant la gauche de ses propres liaisons autrement moins platoniques.


Alors que Gérard Longuet aura été tancé pour avoir suggéré que Marine Le Pen, contrairement à son père, était une interlocutrice possible, François Hollande remercie publiquement et impunément son interlocuteur Mélenchon et s’apprête à mener campagne avec un PCF, dans le cadre d’une alliance que même les représentants de la droite démocratique ont oublié hier soir de critiquer dans son principe.

Lorsque la victime est aussi sottement dupe, ce n’est plus, juridiquement, une escroquerie.

Mais il est une autre escroquerie, récidivante, qui aura été commise délibérément et impunément dans la dernière quinzaine : celle de dénoncer la dérive vichyssoise du président aujourd’hui battu.

J’aurais passé une bonne partie de ma vie d’homme à dénoncer et démonter cette escroquerie trentenaire en bande organisée.

Dans sa dernière séquence, il a été reproché à Nicolas Sarkozy de marcher sur les plates-bandes minées de Marine Le Pen.


Le Monde, alors que les jeux étaient faits, dans un article du samedi 5 mai, a reconnu, mais sans le critiquer le « glissement idéologique du PS ». : « Force est de constater que sous la double pression du score de Marine Le Pen au premier tour et d’un Nicolas Sarkozy décidé à faire de cette question le champs majeur de l’affrontement présidentiel, les socialistes, depuis le premier tour, usent d’un registre lexical jusqu’ici plutôt inhabituel ».

« Il y a trop d’immigrés en situation irrégulière » a déclaré le candidat socialiste « celui qui aurait dit ça dans un congrès se serait fait étriper. Jamais personne n’aurait osé, même pas Manuel Valls » déclare un responsable de la rue de Solferino.

Et pourtant, qui a osé dire que Hollande devrait désormais s’appeler Allemagne ?

Un dernier mot : Il ne s’est pas trouvé, un journaliste, un commentateur, un responsable politique pour protester contre la sortie de nombreux drapeaux turcs, marocains et algériens, à la Bastille.


Je le fais. En Français et en républicain.

Partager cet article

Repost 0
Published by GOLDNADEL Gilles William
commenter cet article

commentaires

Fabien Althaus 23/05/2012 22:11


A propos du manque de réaction de la presse concernant le déploiement de drapeaux étrangers -essentiellement non européens, et même non occidentaux (ça ferait facho au milieu de toutes
ces braves gens, que dis-je, ces belles âmes!), je crois qu'il ne faut plus s'étonner de rien.


Je pense aussi que l'on peut, sans risquer de se voir contredit, comparer une bonne part des journalistes en question à des silures (ou poissons-chats), parce que:


- Ils ont une gueule énorme mais pas de dents


- Ils n'aiment pas nager à contre-courant


- Ils se complaisent dans la vase


- Ils aiment attaquer en traître


- Ils ont peur de la lumière (comprenez: la vérité)


Par contre, contrairement au poisson auquel je les ai comparés, je ne les mangerais pas, ils ont en eux bien trop de venin en eux, ce qui les rend incomestibles.


Allez, salut et à bientôt.


F

Coco 16/05/2012 19:12


'Impossible d'attaquer Israel sous peine de se faire attaquer par tous les pays occidentaux '


Regarde comme tu es incohérent : Tu dis que la france ne doit pas se meler, mais tu veux rassurer Israel en disant que la france (tu écris TOUS les pays occidentaux) viendra a la rescousse. Tu
condamnes les juifs de france parce qu'ils alertent le gouvernement français sur l'agressivité de l'iran, mais tu assures que tout l'occident viendra a l'aide.


Comment tu peux imaginer qu'Israel puisse mettre sa sécurité entre les mains du continent qui a commis les plus grands massacres contre les Juifs ? Toi meme tu es l'exemple vivant de la défiance
qu'on peut avoir vis a vis des europeens et leur vivre ensemble avec les arabo musulmans. Tu mettrais la sécurité de la france entre les mains de qui, toi ?


 


Et puis, si tu ne veux vraiment pas que la france se mele de tout ça, il y a une chose que tu devrais exiger : que la france abandonne son fauteuil au conseil de sécurité et qu'elle s'abstienne
dans tous les votes a l'onu. C'est le meilleur moyen de ne pas se meler des affaires de autres.

Phildar 16/05/2012 12:19


"Il n'y a donc pas lieu de s'inquieter. Tiens, si moi j'affirme que la france est
un cancer, qu'elle ne devrait pas exister, qu'elle n'a pas sa place dans la région et qu'elle nuit a tout le monde, faut etre vraiment tordu pour s'imaginer que je reve de sa destruction, n'est
ce pas ?"


Tu marques un point. Mais Ahmanidedjad ne fait que jouer un rôle. Il attire tout le ressentiment de l'Etat d'Israël pour améliorer sa popularité autant dans son pays que dans les autres pays
musulmans tout en sachant pertinemment qu'il est impossible d'attaquer Israël sous peine de se faire attaquer par tous les pays occidentaux.


Israël le sait aussi mais une petite frappe "préventive" pour montrer qui est le chef ca fait toujours du bien. Et puis eux, contrairement à l'ran n'ont pas à craindre de se faire bombarder en
retour.


 


"Oui, le rapport est évident. La france et les non juifs auraient le droit de se meler des affaires d'Israel,
mais pas les Juifs ?? Tu aurais le droit de juger et de critiquer Israel et ses dirigeants, de demander des comptes a tes dirigeants sur la politique de la france a l'égard d'Israel, mais les
Juifs français non ?? Tu prétends toi aussi en faire des dhimmis ?"


 


Tu n'as toujours pas l'air de comprendre (ou tu fais semblant je ne sais pas). Justement je ne veux pas que
la France se mêle de ce conflit, en faveur de l'un ou l'autre. Quant aux juifs qui veulent s'en méler, ils n'ont qu'à aller en Israël. Que les autres se préoccupent des intérêts de la
France.

alsatian in oklahoma 16/05/2012 02:27


J'en profite pour remercier le CRIF! Oui eux! Prasqier qui est parti aux USA ce mois-ci pour calmer et fermer la gueule de cette organisation americaine qui veut mettre a l'amende la SNCF (en $
billion)!!!  70ans apres les evenements!... Surtout le chef! Schummer (a celui la)! du club des 5 politiciens (Mc CAIN, Brachman, etc...que l'on voit toujours a la tele US) Il y a 500
000 juifs Francais qui prennent le train en France tranquillement et c'est depuis les USA que les attaques viennent?????? Encore merci Mr Prasquier! (putain, je n'aurais jamais cru que je
remercierais Prasqier un jours mais je tiens a le faire pour cette affaire)

alsatian in oklahoma 15/05/2012 20:11


Pour resumer! nous vivons une epoque POURRIE!... Si Giscard aurait ete elu en 81, tout aurait ete different car giscard n'aurait jamais cree le FN et le contrer par SOS racisme!. La France a une
influence culturelle que je considere comme incroyablement puissante dans toute l'europe car les pays majeurs en Europe adoptent le meme schema affectif de l'amour de l'etranger et La droite
"LACHE" de Shirak et le mondialiste sarko a annobli et protege ce schema "affectif". Allez dire a un chef Seminole ou Commanche ( je suis en Oklahoma) si il peut etre elut chef de tribut si
il considere d'etre fier d'etre Commanche comme une doctrine fasciste?????!!!!... TOUT EST LA!... C'est le noyaux du probleme occidental! (les USA ont ce meme schema depuis cette idiot de
Johnson en 65 avec son "immigration policy act")...heureusement que les petits enfants de baby-boomers commencent a en avoir RAZ-LE-BOL!!!!!!..Aussi depuis que j'ai decouvert M.Aubrit et la
Pulvard de Ruquier, je me decouvre que, oui!  Je pourrais battre une femme!

Articles

Catégories