Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 15:23

La droite peut-elle vraiment réussir à se décomplexer sans que la gauche ne renonce à la certitude de sa supériorité morale ?

 

Et aussi, les polémistes à la parole libre étiquetés "d'extrême droite" et le totalitarisme islamiste en Tunisie. 

 

Au début de l’été, un article publié par le Nouvel Observateur aura très certainement pulvérisé le « mur du çon ». A en croire le journaliste inconnu qui l’a commis, les « intellectuels d’extrême droite » ont disparu des écrans radar médiatiques en même temps que Sarkozy. Figurent nommément sur la liste honteuse : Eric Zemmour, Robert Ménard et Alain Finkielkraut. Pour le folliculaire exultant de bonheur, l’explication de leur disparition serait assurément à trouver dans les déboires commerciaux des entreprises de presse qui les auraient inconsidérément employés. A titre d’exemple, le fin observateur mentionne RTL, sans expliquer pourquoi Eric Zemmour serait plus responsable que Jean-Michel Apathie, par exemple, des soi-disant mécomptes luxembourgeois. Il n’explique pas non plus le succès d’une radio comme RMC qui ne pratique pas aussi courageusement que lui la chasse aux sorcières.

Sur le fond, c’est bien cette désignation pour la mise à l’index par un étiquetage rien moins qu’arbitraire qui constitue la clé de voûte d’un système qui continue de broyer les esprits les plus tendres.


Il faudra que l’on m’explique comment ranger, par exemple, Alain Finkielkraut dans la catégorie délibérément honteuse de l’extrême-droite. Ou plutôt, cela ne s’explique que par le fait qu’aujourd’hui, n’importe quel petit marquis, fut-il de très basse extraction, peut se permettre pareil catalogage de personnalités à laquelle il n’arrivera jamais à la cheville.

Proclamez-vous contre le multiculturalisme extatique, et vous serez incontinent taxé de raciste, posez-vous à voix haute quelques questions sur le bien-fondé du mariage homosexuel que vous deviendrez à l’instant homophobe.

Ainsi Jean-François Copé, vient de franchir, lui aussi, sans surprise, le rubicond. Ayant déclaré souhaiter une « droite décomplexée », ayant également indiqué qu’il ne recevrait jamais plus de leçon de morale d'une gauche alliée à l’extrême gauche ; ceux qui me lisent chaque semaine ici, ne seront pas étonnés de me voir écrire que celui-ci aurait mes faveurs, si d’aventure j’étais encarté à son parti, plutôt que celui qui tordait le nez, il y a peu, en entendant « ni-ni ».

 

Revenons à présent, et sur la liste de la honte du Nouvel Obs et sur l’appel pour une droite « décomplexée ».

Et osons le pari suivant : la droite ne sera jamais totalement décomplexée, tant qu’elle autorisera un prétendu journaliste à légitimer l’ostracisme de la pensée sans inspirer immédiatement les quolibets.

Autrement dit, avoir une droite décomplexée sera toujours non seulement insuffisant mais plus encore impossible sans que la gauche ne soit à présent complexée.

 

Complexée, on ne le dira jamais assez par ses alliances extrêmes. Qui aura raillé le pèlerinage bolivarien de Monsieur Mélenchon chez le caudillo Chavez ? Qui a osé reprocher à la gauche son accommodement avec les islamo-gauchistes après l’affaire Merah ? La gauche ne s’est pas gênée elle, je l’ai écrit ici, pour dresser les listes des fameux inspirateurs de Monsieur Breivik. En réalité, je l’ai écrit encore, il existe un devoir moral et politique à revenir à un anticommunisme qui est l’un des fondements du combat démocratique. Ne serait-ce que pour moquer l’alliance, pour l’instant tranquille et sans soucis, du PS avec un PCF qui a moins rompu avec le stalinisme que le FN avec la période brune.

Un conseil parmi tant d’autres, si j’étais responsable de l’UMP dans l’Hérault, j’organiserais dès demain une manifestation pour protester contre l’érection par le Conseil régional PS d’une statue à Montpellier à l’effigie de Mao Zedong.

Et j’indiquerais clairement que je reviendrais chaque semaine, en plus grand nombre, pour exiger la suppression de cet hommage à l’un des plus grands meurtriers de l’histoire moderne.

J’ai écrit dans ces colonnes, il y a peu, que ce qui faisait la force de la gauche, c’était son audace et son absence de tout complexe. Je me trompais : il n’y a pas d’audace, ni de complexe à avoir, si personne n’a le courage et l’intelligence de vous inculquer le sens du ridicule.

 

Tunisie : un représentant du Parti socialiste français originaire de Tunisie, molesté avec femme et enfant à Bizerte.

Aujourd’hui, le parti Ennahdha au pouvoir indique clairement qu’il ne tolèrera plus que la presse tunisienne serve de tremplin à l’opposition.


Question sacrilège : que vaut-il mieux, une dictature débonnaire dont on sort à la mode Ben Ali ou Moubarak ou le totalitarisme islamiste qui vient ?

Gilles William Goldnadel

Partager cet article

Repost 0
Published by GOLDNADEL Gilles William
commenter cet article

commentaires

Coco 03/09/2012 13:16


Non, la gauche ne voit pas le monde comme il devrait etre, mais comme elle veut qu'il soit.


 


Pourquoi la comparer aux religions alors qu'il serait bien plus juste de l'associer au monde des 'sans religion',  ce monde d'ou sont issus les plus grands dictateurs et criminels et dont
l'idéologie a causé infiniment plus de morts que n'en ont causé l'islam et le christianisme réunis en voulant imposer leur foi.


 


Si la France est destinée a perdre irrémédiablement son identité, c'est d'abord et avant tout parce que les français ont crucifié leur foi, s'imaginant qu'ils vivraient alors debout, libres, sans
maitre. Ils se prosternent aujourd'hui devant le dieu démocratie et laicité et rampent entre le socialisme et l'islam. Et qu'ils ne s'imaginent pas pouvoir compter sur la droite pour les sortir
de la. Tout ce que la droite peut prouver, c'est que la gauche n'est pas meilleure qu'elle. Il ne leur reste meme pas la prière.

Palmoni 03/09/2012 11:16


A la question posée par GWG en titre concernant le renoncement de la gauche à la prétention de supérioroté morale.


Brièvement, la différence gauche-droite se définit ainsi: la droite voit le monde comme il est; la gauche, comme il devrait être. 


D'où le souhait sempiternel de la gauche de 'changer le monde'. 


Une telle ambition ne peut se concevoir, ni se prononcer, autrement qu'en se croyant investi de mission surhumaine; quasiment d'une révélation divine. La gauche est une religion.


D'où la prétention à la supériorité morale comme toute religion. 


 

polo 02/09/2012 14:52



Actuellement la gauche commence à se prendre les pieds dans le tapis, et ça ne va pas aller en s'améliorant.
Elle n'aura bientôt que les sujets "sociétaux", comme le mariage gay ou le vote des immigrés, à se mettre sous la dent.
Si ces causes "sociétales" tombent à l'eau ( opposition rude, saisine du conseil constitutionnel ...) le PS se casse la gueule.

alsatian in oklahoma 01/09/2012 19:15


HORS SUJET (mais pas completement!)--- Ma femme Americaine regardait la tele pendant que j'etais sur internet et a crie "What!!!...D'ont believe that!..what an assssss!" je croyait qu'elle
regardait une sitcom de merde mais c'etait en fait l'oratoire de M.Romney a la convention!... Il a ose dire a la fin aux ricains que Bashar, amadinejaj et.............PUTIN sont une menace
pour le monde libre (sorte de phrase qui veut dire cela)... PUTIN est a la meme place que les pires muzzs?????? Putin qui est le seul occidental qui a fait progresse et prospere sont
propre peuple pacifiquement et est catalogue par l'amerique comme "axe of evil"??????... En regardant sur internet, Romney a ete encore plus loin en mars en disant " Russia is our number one
geopolitical FOE" ??????????!!!!!!!!!!!... Cette vermine de Romney crache sur la Russie chretienne et blanche et leche le cul des saoudiens, muzz-brotherhood and Co ...et j'en
passe!!!!!! Si c'est cela les republicains et democrates post guerre froide? Ils sont pour moi, depuis Bush pere et Clinton de la vermine! (note: TOUS les presidents US ont ete pour la Turkie en
Europe depuis Clinton! 100 000 000 de muzzs libre de circuler en Europe) Tous les presidents US laissent faire l'invasion latinos aux USA qui detruit la vie des gents professionellement
et tout cour a cause du chomage et des gangs-drogue que cette populasse amene...Moi, je considere maintenant les US comme le principal "foe" du  monde libre Europeen!... Nixon, Ford!
regardez ce que vos "semblables" ont fait !...

Palmoni 31/08/2012 09:46


Cela m'en coûte de le dire mais, pas mal, Coco.

Articles

Catégories