Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 17:19

ARTICLE PARU SUR LE SITE « ATLANTICO, un vent nouveau sur l’info » : http://www.atlantico.fr

 

http://www.atlantico.fr/decryptage/france-televisions-france-2-media-information-desinformation-israel-palestine-gilles-william-goldnadel-215611.html

 

Polémique

Publié le 3 novembre 2011

 

Un œil suspicieux sur la planète France Télévisions

L’émission diffusée par France 2 sur la Palestine, dans le cadre de la série documentaire « Un œil sur la planète », a entraîné une vive polémique. Le Président de l'association France-Israël explique pourquoi il a écrit au Président de France Télévisions. 

L’émission diffusée par France 2 sur la Palestine, dans le cadre de la série documentaire « Un œil sur la planète », a entraîné une vive polémique. Crédit DR

Charles Enderlin, l’un des contributeurs à l'émission « Un œil sur la planète », a cru voir une censure dans les protestations adressées à l'encontre de son programme. Ainsi, le simple fait de contester, à tort ou à raison, la partialité d’un reportage est d’ores et déjà considéré comme une atteinte à la liberté de la presse.

Ayant transgressé malgré tout ce tabou, en saisissant le 24 octobre le Président de France 2 d’une requête officielle, j’avoue attendre avec impatience la réponse de celui-ci, ainsi que celle de son collaborateur précité.

Ma réclamation est précise et documentée. Elle ne porte pas sur les contrevérités qui ont émaillé l’émission incriminée, et qui n’échapperaient pas à la spéculation intellectuelle fut-elle oiseuse. Elle ne porte même pas sur le déséquilibre flagrant entre les 5 % du temps d’antenne réservé à l’alouette pro israélienne, et les 95 % accordés au cheval pro palestinien.

Elle dénonce avec précision une infraction caractérisée à une information loyale. Cette infraction est constituée par le fait, avéré et vérifiable, que dans le cours de l’émission a été présenté aux téléspectateurs un document filmé, dans lequel il est montré des soldats israéliens « tirant à vue » sur de pacifiques agriculteurs palestiniens.

Plus grave, reprenant à leur compte un document obscur, non daté et non localisé, les réalisateurs de l’émission confirment péremptoirement cette grave accusation.

Pour justifier l’origine de ce document, l’émission indique qu’il émanerait d’une « ONG internationale ». Or il se trouve que, après une visite sur le site de cette ONG intitulée « International Solidarity Mouvement », il apparait clairement qu’il s’agit en réalité d’une organisation palestinienne basée à Ramallah. Qui plus est, elle présente l’État juif comme un État illégitime, et publie uniquement des communiqués ou des articles approuvant les actes terroristes. Elle se propose enfin, dans son objet associatif, « de faire pression sur les médias …»

Sur la base de ces constatations factuelles indiscutables, j’ai été conduit à poser deux questions au président de France télévision, Rémy Pflimlin :

  • Les réalisateurs de l’émission ont-ils procédé aux vérifications indispensables d’un document qui émanait d’une organisation engagée ?
  • Est-il acceptable de la part de journalistes du service public d’avoir présenté incorrectement aux consommateurs d’information leur source comme émanant simplement d’une « ONG internationale », alors qu’en réalité, il s’agissait d’une organisation militante et propagandiste, conférant ainsi davantage de fiabilité au document accusateur ? 

    En attendant les explications qui s’imposent, ai-je le droit d’ajouter que ma démarche s’inscrit autant dans la défense du droit des Israéliens de ne pas être calomniés, que dans le désir de voir respecté celui des téléspectateurs français de ne pas être égarés par les idéologues ?

Partager cet article

Repost 0
Published by GOLDNADEL Gilles William
commenter cet article

commentaires

Kolton . Serge 14/11/2011 16:39



N'y a-t-il pas une possibilité pour Israél de demander le départ d'Enderlin afin qu'il


arrète de nous abreuver de mensonges. Merci pour tos vos articles.


Amitiées


 



Coco 07/11/2011 12:59



Moi j'ai bien rigolé lorsque j'ai vu le petit dessinateur gauchiste de charly bobo faire carpette devant les musulmans et se dégonfler comme le dernier des laches. Ce gauchiste faisait pipi dans
son froc en évoquant les menaces qui planaient sur sa petite tete de collabo. Il faisait le malin et le voila qu'il nous avoue ne pas etre pret a mourir pour ses idées, pret a les abandonner pour
se soumettre a la loi de moins pisseux que lui. Il dit meme regretter avoir fait ce dessin et il promet que si jamais il était amené a reproduire la tronche du prophète, il le ferait beau, pour
plaire aux musulmans. Encore un effort et il se convertit a l'islam et porte la burka. Mais comment peut on être dépourvu d'amour propre a ce point ?!


Voila ce que sont les gauchistes, ces gauchistes pro palestinard qui font les fanfarons lorsqu'il s'agit de provoquer Israel, mais qui baissent leur pantalon jusqu'aux chevilles lorsque siffle a
leurs oreilles la menace musulmane.


 


J'espère que GWG aura vu et entendu ce poltron et que dans son prochain article, il évitera d'apporter son soutien a cette larve.



palmoni 06/11/2011 12:43



J’avais donc raison ; il ne mange pas du chien.


Sinon, ton langage est comme ton reste.



Coco 06/11/2011 12:16



Pauvre gland. Marco est végétarien.



palmoni 06/11/2011 11:57



Je m’y attendais ; on demande des sources d’infos fiables, et on n’a pas une seule. Que des prétextes et faux-fuyants ; tout dans la
négation, aucune affirmation. Ta critique est aisée, ton art inexistant. Je t’avais mis au défi de t’exposer ; tu t’en es enfui, certainement pour cause. Rien ne mérite autant d’être caché
que le néant.


La ‘communion de pensée’ est une expression de Marco ; je n’y ai jamais souscrit. C’est comme repoussoir que t’es intéressant, pas comme
pensée ; manquait plus que ça.


A te lire gloser je suis certain que tu ne lis même pas la Torah ; tu serais moins ignare, même avec cette traduction rabbinique en
Français, du 19eme siècle, qui dessert le texte.


Meschonnik n’est pas mal ; mais naturellement, rien ne vaut l’origine. Cette remarque ne t’est évidemment pas adressée.


Au risque de me répéter : tu es ce que tu lis ; donc RIEN.


J’ignore la cuisson préférée de Marco ; en matière de goûts culinaires je m’hasarderais à deviner qu’il ne mange pas du chien ; et vu
son attirance pour les blondes, mange-t-il cacher ? (C pas vraiment caché ; ni קשה ).



Articles

Catégories