Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 12:12

A QUI LA FAUTE JUJU ?

 

Je disais l'autre jour à Julien Dray qu'il n'avait pas tort de soutenir qu'une bonne part des critiques à l'encontre de l'équipe de France visait, en réalité, l'idéologie du métissage.

Mais honnêtement, à qui la faute ?

En 1998, je contribuais à la publication d'un ouvrage collectif intitulé «Une idée certaine de la France» (France Empire) aux côtés, notamment, d’Éric Zemmour, Georges Fenech, et de mon cher et regretté Christian Jelen.

J'y commettais un «journal d'été» dans lequel j'écrivais : «Paris, 12 juillet : la France en finale. Pas de journaux. Tout va bien.

Paris, dimanche 26 juillet : 15 jours, je le confesse, il m'a bien fallu 15 jours pour digérer tout ça.

L'effet «Mondial».

La France qui gagne, la ligne Maginot de la défense qui tient. Les Français qui descendent dans la rue, qui s’aiment, toutes races, toutes classes confondues.

Les Français n'ont plus honte de se draper dans leur drapeau et de chanter leur chanson.

Grâce à tous, avouons-le gaiement, aux Blancs, aux Blacks, ivres de joie et de fierté et jusqu'à Le Pen qui les engueulait hier encore de ne pas chanter la Marseillaise !

On aurait vraiment tort de bouder l'occasion exceptionnelle, prétexte futile à toutes les intégrations profondes.

Mais aussi, quelle erreur d'appréciation. Le triomphe de la France multiraciale... À nouveau, gare au détestable esprit de système racial façon MRAP ou FN, gentil Zidane, méchant Mohamed.

Quel instant au contraire unique de pouvoir assimiler dans les meilleures conditions possibles les plus récalcitrants et de décréter une vraie pause digestive.

Mais quel rapport avec la béate apologie du métissage ?».

 

À peu près à la même époque, dans Le Figaro, je créais, à propos de l'affaire Simpson, un néologisme : la «xénophilie», dont je disais qu'elle n'était que l'autre face de la xénophobie.

Je dénonçais l'obsession du racisme qui n'était que la poursuite post-shoatique de l'obsession de la race.

Les choses, depuis, ne semblent guère avoir changé.

Avant-hier, le Président de la République s'est fait insulter par Mohamed de la Courneuve.

Sans reprendre expressément l'injure, le sens général reprenait grosso modo la même idée-force contenue dans les propos proférés par Anelka à l'égard de son entraîneur et qui aurait dû théoriquement choquer les contempteurs les plus intransigeants de l'homophobie.

En outre, Mohamed tenait à préciser au président élu qu’il n'était pas chez lui dans sa cité.

Débat sur le sujet chez Calvi entre Alain Finkielkraut et Denis Olivennes,..

À un Finkielkraut qui observait sans surprise que le respect des institutions républicaines se perdait, le patron du Nouvel Obs objecta avec quiétude que nous vivions désormais dans un climat de licence verbale.

C'était pourtant le même qui, il n'y a pas  six mois, expliquait doctement que le politiquement correct avait cela de bon qu'il empêchait le retour du refoulé haineux.

Hé oui. On peut insulter Sarkozy, on peut cogner Berlusconi, on peut réserver au journaliste irakien qui a balancé sa babouche sur le président américain un accueil confraternel.

Mais tutoyer un contrevenant ! Blaguer lourdement avec un immigré.

Allez, vas y, où il est le respect ?

Partager cet article

Repost 0
Published by GOLDNADEL Gilles William
commenter cet article

commentaires

Coco 25/08/2010 16:23



Quand est-ce que ce taré sera viré du crif ?


 


http://www.crif.org/?page=articles_display/detail&aid=21361&returnto=accueil/main&artyd=70



Phil 19/08/2010 23:34



Et une dépêche toute fraîche... Une !


18 Août 2010


GAZA: Une ONG médicale française accuse le Hamas d'avoir saisi son matériel et ses dossiers -



L'ONG française Help Doctors a accusé mercredi le Hamas d'avoir saisi du matériel et les dossiers médicaux dans son dispensaire de Khan Younès qu'il avait fait fermer en juin. Quatre hommes du
ministère de l'Intérieur ont pénétré hier dans le dispensaire et ont emporté matériel informatique, téléphone, chaises, matériel de bureau et des dossiers médicaux en refusant par la suite de
donner la moindre raison sur cette intervention. L'ONG rappelle que 16 juin, le dispensaire avait été fermé par ordre de la police. "Nous avons déjà perdu des milliers d'euros de médicaments qui
n'ont pu être donnés avant échéance, et maintenant on nous apprend la perte de 50.000 euros de matériel d'analyse qui ont été payés par les villes de Lille et de Dunkerque", souligne le président
de Help Doctors Régis Garrigue.



Phil 19/08/2010 21:46



Le point commun entre le Congolais, l'Afghan et le Palestinien ? Ils reçoivent tous les trois une partie de nos impôts (occidentaux idiots et bosseurs imbéciles que nous sommes...) qu'on le
veuille ou non, pendant que les macaques qui les gouvernent se mettent des containers de ca$h plein les poches. Charity bizness...


Bon, le Palestinien a une excuse, lui au moins: Il vit à côté d'un Etat qui est "dangereux pour la planète" d'après certains instituts de sondages.



Coco 19/08/2010 08:05



"Ainsi, en 2009, un Congolais a bénéficié de 7 fois moins d'aide qu'un Afghan et 27 fois moins qu'un Palestinien.


De la part de la France, un Congolais a reçu 0,49 dollar, un Irakien près de 11 dollars, un Palestinien 20 dollars. "Est-ce justifié ? Est-ce que les Congolais ont moins de besoins ?", s'est
interrogé M. Vercken."


 


http://www.lepoint.fr/monde/les-civils-victimes-des-conflits-une-solidarite-internationale-inegale-selon-une-etude-19-08-2010-1226409_24.php



Coco 18/08/2010 16:09



Quand j'entends 'humanitaire' je pense immédiatement a kouchner. Ce type et son idéologie sont de véritables fleaux. Je peux pas le voir !



Articles

Catégories