Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 17:08

SOYONS JUSTES

 

J’aimerais savoir, au moment où nous parlons, combien de français sont au courant de ce qui s’est passé samedi dernier dans l’implantation d’Itamar.

 

Ceux qui sont au courant de manière complète et honnête sont bougrement bien informés.

 

Ils savent donc qu’une famille israélienne d’origine française a été décimée, le père, la mère, les deux petits enfants ainsi qu’un bébé de quelques mois décapité dans son berceau.

 

Un tel événement n’arrive tout de même pas tous les jours. Et pourtant silence… de mort.

 

Non, soyons justes, certains citoyens particulièrement attentifs ont pu apprendre, notamment de la part du Monde qui, décidément ne changera jamais, qu’une famille de « colons » a été assassinée. Voici donc le retour des « bébés colons ».

 

Dans un articulet de quelques lignes, sous la plume de Laurent Zecchini, le vespéral qui d’habitude ne peut se voir reprocher son indifférence ou sa distraction à l’égard des événements de Palestine, pousse même l’indignité jusqu’à se réclamer « de sites palestiniens »  — sans autre précision — qui avec une rare connaissance des faits, mettent en cause « un travailleur thaïlandais employé par cette famille de colons, pour une dispute financière ».

 

Le Monde, avec délicatesse, ne croit pas devoir mentionner les manifestations de réjouissance observées en Palestine à la nouvelle de cette bonne nouvelle. Sans doute des manifestants pro-thaïlandais ?

 

Soyons justes, Le Monde agrémente l’événement traité donc laconiquement d’un blog analytique.

 

Pas un mot de réprobation sur l’horreur de cette abomination de la part, pourtant, d’un organe de presse qui ne déteste pas de temps à autres, la prise de position morale.

 

En revanche, un plaidoyer en faveur de l’Autorité Palestinienne qui ne saurait se voir reprocher aucune complaisance envers le terrorisme.

 

Manifestement, nos fins limiers ignorent que le président palestinien a envoyé un télégramme de félicitations à Samir Kountar, récemment sorti des geôles israélienne après avoir purgé sa peine pour avoir écrasé à coups de pierre le crâne d’une fillette israélienne, même pas colon.

 

La même Autorité Palestinienne qui a récemment dédié un square de Ramallah et une colonie de vacances à Dalal Mughrabi, qui en 1978 avait mené l’attaque la plus meurtrière de l’histoire d’Israël où 37 civils furent tués dans le détournement d’un autocar.

 

Mais, une fois encore, soyons justes, on ne peut pas traiter de tout : consacrer des articles entiers à la construction d’une maison à Jérusalem, et s’attarder sur le sort d’un bébé colon à qui on a seulement arraché la tête.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by GOLDNADEL Gilles William
commenter cet article

commentaires

Kim Jong Ilien 12/08/2011 07:00



Une voix résonne du désert, et les Juifs l'entendent partout. Elle ne les appelle pas à devenir chrétiens, mais à demeurer Juifs et à réaliser, comme Juifs, les idéaux placés devant eux par le
Messie dans la Loi et dans les prophètes.Question : Quelle a été l’erreur monumentale et tragique de la chrétienté vis à vis des Juifs ? Réponse : L’erreur est indiscutablement d’avoir voulu
convertir les Juifs au christianisme, à un christianisme perverti depuis des siècles. En premier lieu, quelques points importants doivent être rappelés.a) Quelle que soit leur appartenance, nous
respectons toutes les personnes ; nous ne discutons que principes, doctrines et éthique, sauf si l’erreur et celui qui la présente se confondent.b) Le terme Chrétienté s’applique à toutes les
dénominations se réclamant du christianisme. Il en existe 12 principales ayant chacune une vérité biblique comme fondement. Ceci nous donne l’occasion de rappeler que ce que l’on appelle le
Nouveau Testament, renferme comme trame solide plus de 700 citations ou passages complets du Tanach, appelé erronément Ancien Testament. c) De ces 12 dénominations, 10 sont appelées «
protestantes ». Il ne faut donc pas confondre la Chrétienté avec le système qui au sixième siècle, a réussi à s’autoproclamer Chef de la chrétienté : le Système papal, la Papauté. C’est ce
système qui porte presque exclusivement la responsabilité des persécutions des Juifs et d’autres opposants refusant de plier le genou devant lui et d’accepter des doctrines fausses et
blasphématoires.Avec honte les vrais chrétiens doivent admettre que les crimes les plus atroces furent commis au nom de Jésus mais contre Sa loi pendant les « Ages des Ténèbres ». Pire que cela !
L'horrible déformation de tout ce que le nom de Jésus représente continue toujours.Que les Juifs prennent garde au sourire du souverain pontife, se rappelant qu'il cache des siècles d'une
persécution qu'il n'a avouée timidement que récemment et de laquelle il ne s'est pas réellement repenti, comme le prouvent certains événements récents. Qu'ils gardent à l'esprit que ces mains qui
maintenant se lèvent pour bénir (?) se levaient à une époque pour frapper et que si elles se trouvent actuellement dans cette position, c'est qu'elles y sont forcées par les circonstances et non
par l'amour ou la compréhension ! Même chez les Chrétiens, qui professent le Millénarisme Messianique et qui soutiennent que le Rétablissement d'Israël fait partie du plan de Dieu, des erreurs se
glissent pour ruiner le travail accompli par ailleurs. La conviction erronée que les Juifs doivent être convertis au Christianisme avant la venue du Messie stimule des missionnaires fanatiques et
mal avisés à harceler les communautés et les individus Juifs en de fiévreuses tentatives pour obtenir des convertis. La vérité sur ce sujet est que la nation juive ne sera jamais amenée dans le
giron de la Chrétienté, car cela ne fait pas partie du plan de Dieu. Au contraire, nous croyons qu'à mesure que les organisations de la Chrétienté s'effondreront et couleront au cours du grand
Temps de Détresse qui nous entoure, (Soph. 1 : 14-17 ; 3 : 8 ; Dan. 12 : 1 ; Jér.  25 : 33), la nation juive, sur la Terre d'Israël, survivra dans une prospérité relative. Une dernière vague
de troubles roulera, cependant, en direction de cette nation, lorsque les restes des nations des Gentils chercheront sa destruction. Ces armées en maraude seront néanmoins détruites lorsque Dieu
délivrera miraculeusement Israël (Ezéch. 38 : 18-39 ; 29 ; Jér. 30 : 7-11). Le peuple reconnaîtra alors son véritable libérateur comme étant le Messie longtemps attendu, et, en L'acceptant, se
tournera de tout cœur vers Dieu (Jér. 24 : 5-7) et regagnera sa position dans le Plan de Dieu pour la bénédiction de toutes les nations.



Coco 05/04/2011 07:34



Quelle mesquinerie ! on ne va tout de meme pas s'attarder sur un remord de conscience d'un juif sud africain, alors que la France se bat heroiquement pour faire triompher le monde libre, la
justice, les droits de l'homme...et toutes ces valeurs qu'elle incarne naturellement depuis toujours.


 


J'espère qu'on tirera un film de ces moments historiques.



palmoni 05/04/2011 07:01



Sans oublier BHL.


Personne n'a encore soulevé le lien entre le système capilaire et la prétention philosophique. 



Phil 04/04/2011 19:02



Normal. Ils sont bien trop occupés avec Gbagbo, Kadhafi et le dernier CD de Johnny.



palmoni 03/04/2011 18:21



Pas encore vu les médias français commenter la volte-face de Goldstone:


http://www.nytimes.com/2011/04/03/world/middleeast/03goldstone.html?ref=global-home



Articles

Catégories