Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 17:07

ARABIE, ADAGES ET AUTRES APOPHTEGMES

 

Il y a une petite quinzaine, la presse française annonçait sans même sourire que le Parlement Arabe (improbable assemblée désignée par la Ligue du même nom) avait voté une motion condamnant avec sévérité la votation helvétique sur les minarets.

Les distingués parlementaires entendaient stigmatiser l'atteinte portée, selon eux, à la liberté du culte islamique.

La semaine dernière, la Croix du mardi 5 janvier publiait un article indiquant que 70 % de la population mondiale était victime de discriminations religieuses.

Arrivent en tête : l'Arabie Saoudite, le Pakistan, l'Iran, l'Égypte, la Turquie et l'Indonésie.

Il y a quelques jours, six coptes égyptiens ont été assassinés dans l'indifférence générale.

Au même moment, le génocide des chrétiens du Sud Soudan reprenait sans bruit.

Pour tenter de combattre le verrouillage médiatique en la matière, je recommande l'ouvrage de Raphaël Delpart : «Les persécutions des chrétiens» chez Michel Lafon.

En Turquie, trois missionnaires protestants, un Allemand et deux turcs convertis ont été sauvagement massacrés : les tortionnaires bâillonnèrent leurs victimes, les poignardèrent, puis leur tranchèrent la gorge.

En Algérie, le culte chrétien a dû se faire particulièrement discret depuis que nos sept moines de Tibihérine ont été décapités et que l'évêque français d'Oran ait été exécuté la même année.

En Arabie Saoudite, on dénombre en tout et pour tout quatre prêtres sur la côte orientale et deux à Ryad. Ils sont soumis en permanence à la vindicte de la police religieuse dépendant des ecclésiastiques chargés de faire appliquer la loi : décapitations fréquentes pour les crimes les plus qualifiés dont l'apostasie (c'est-à-dire la conversion à une autre religion).

Les lieux de culte chrétien sont interdits.

Après recherches, je n'ai trouvé aucune motion d'aucun parlement arabe qui aurait eu l'idée de condamner ces manquements, sans doute, plus sérieux à la liberté religieuse qu'une interdiction d'ordre architectural.

Il est un principe central que l'on retrouve à la fois dans la Torah, les Évangiles, chez les philosophes agnostiques comme chez les Zoroastriens : Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas que l'on te fasse.

J'indique, à toutes fins, à tous les parlementaires et intellectuels du monde arabe que cette maxime rabâchée existe également dans un hadith du Coran.

Il serait bon que de temps à autre ce soit la presse bien-pensante qui le rappelle au lieu d'un juif mécréant.

Partager cet article

Repost 0
Published by GOLDNADEL Gilles William
commenter cet article

commentaires

coco 09/02/2010 17:20


Eh oui Marcoroz. Et pourtant ils sont les 1ers a nous qualifier de paranos qui voyons de l'antisémitisme partout. Nous parlons de chrétiens qui collaborent avec les arabes pour détruire Israel,
mais si nous avons l'audace de les considérer comme des ennemis, ça fait de nous des racistes anti goy. Sans parler que meme le mot 'goy' est vu comme une insulte. C'est surement l'évolution de la
langue française....


Marcoroz 09/02/2010 16:54


Dans aucun de mes posts je n'ai écrit quoi que ce soit qui puisse signifier que le sort des goyim en France m'indiffère.

Raison de plus pour ne pas discuter avec ce genre de malade qui vient me reprocher des propos ou des positions que je n'ai jamais exprimés.


coco 09/02/2010 15:47


Yoann

Le parano c'est toi. Je ne crois pas avoir lu, ici, que c'est la culture du christianisme qui fait l'antijuif ou que les chrétiens étaient les ennemis des Juifs. Si je me trompe, indique moi ou tu
as lu ça.
En fait, tu n'acceptes pas que nous considérions comme ennemis d'Israel, les chrétiens d'orient qui font allégeance aux arabes. Entre ces chrétiens et Israel tu as fait ton choix : tu soutiens ces
chrétiens la, parce qu'ils sont chrétiens. Tu ne discutes meme pas de ce qu'ils font. Ils sont chrétiens et ca te suffit pour tout leur sacrifier. Meme si tu ne fantasmes pas sur un pogrom
anti-juif, tu ne vas pas non plus taper sur des chrétiens sous pretexte qu'ils pourraient collaborer activement a un tel pogrom. Alors admets que nous fassions le choix inverse du tien et que nous
soutenions Israel contre tout ennemi, qu'il soit musulman ou chrétien.
L'autre aspect, c'est notre réaction -en fait je vais parler de la mienne car je laisse a mes amis le soin de défendre leur position-. Sous pretexte que je rejette l'idée d'une alliance sur la base
d'un ennemi commun qui serait l'islam, je suis transformé en anti-goy.
Pour que les choses soient claires, si j'étais un goy de france, un bon gros français de souche, je deviendrais dingue de voir la france devenir ce qu'elle est. GWG l'a très bien dit dans
l'emission c'est dans l'air : le français invisible et qu'on entend pas ; le français de la France des églises, c'est aujourd'hui un juif (sous entendu qu'il est maltraité comme pourrait l'être un
juif).
Donc, si je comprends parfaitement que des Français se révoltent, se battent pour conserver leur identité, je n'accepte pas pour autant l'idée que cela suffise pour devenir des alliés. Et tu en
donnes la preuve toi meme puisque tu choisis délibérement de soutenir tous les chrétiens ou qu'ils soient et quoi qu'ils fassent.
Les limites d'une alliances seraient donc très vite atteintes.
A mes yeux, on n'établit pas une alliance par défaut. Si je trouve très légitime que des Français se battent contre l'islamisation de la France, ce n'est pas parce que je considèrerais que l'Islam
serait mon ennemi, mais parce que je crois que défendre sa propre identité est une chose vitale.
Lorsque tu me proposeras de soutenir avec moi Israel et les Juifs parce que tu penses qu'Israel est le pays des Juifs, en dehors de toute considération sur les dangers de l'islamisme, alors tu
seras un vrai soutien d'israel, pas un soutien de circonstances.


Marcoroz 09/02/2010 10:37


J'oubliais d'ajouter qu'on retrouve toujours chez ce genre d'individu - si prévisibles - une forte propension à verser dans les insultes.


yoann 08/02/2010 22:41


Je me suis rendu sur ton blog, sans doute par masochisme. 
Qu' y vois-je? Une affiche de soutien à Guilat Shahit, le "Franco-israélien"
J'imagine que tu attends d'un pays de Goym qu'il se sente solidaire??

Pour ma part, son sort m'indiffère autant que celui de Salah Hamouri.



 


Articles

Catégories