Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 10:42

Le Monde a encore frappé

 

Il y a peu de temps, dans un article au demeurant récurrent, le Directeur du Monde, Eric Fottorino faisait son mea culpa, au grand dam, au demeurant, d’une partie de sa rédaction, en reconnaissant les problèmes de plus en plus aigus rencontrés par son journal. Il les expliquait par le caractère excessivement idéologique de certaines prises de position.

 

Force est malheureusement de constater, que cette idéologie est plus forte que tout lorsqu’on prend connaissance de l’article du 17 novembre du correspondant en Israël, intitulé « Silwan, chaudron de la colère des palestiniens de Jérusalem Est » et sous-titré « la pression israélienne sur un quartier situé dans la partie conquise en 1967 alimente les tensions ».

 

Dans cet article, avec une manifeste et sans surprise empathie pour les Palestiniens, Laurent Zecchini décrit des échauffourées opposant des Palestiniens qui sont toujours jeunes aux soldats israéliens, qui n’ont sans doute plus d’âge.

 

Jusqu’à présent rien que de très classique.

 

Le lecteur désabusé s’habitue à tout et les termes de « colons » et de « colonisation » pour qualifier les habitants juifs de la capitale de David ne sont, hélas, même plus là pour le surprendre.

 

En revanche, permettez-moi de reproduire ces phrases assez déshonnêtes : « L’arme favorite d’ELAD (entendez une association israélienne qui s’est spécialisée dans le rachat de maisons dans le quartier de la vieille ville) c’est l’application du « droit de la propriété des absents » aux termes duquel l’État devient propriétaire de la maison de tout palestinien qui était physiquement absent du territoire en 1967. La même loi permet aux Juifs propriétaires de maisons ou de terres de Jérusalem Est avant 1948, d’obtenir leur restitution.

 

Et voilà, cette dernière phrase est balancée comme cela, en douce. Le journaliste ne se donne même pas l’élémentaire peine d’expliquer, qu’effectivement, les Juifs qui habitaient la vieille ville, quelquefois bien avant que les Arabes ne s’y installent, ont été chassés de leur maison lors de l’agression arabe de 1948 au terme d’une épuration ethnique délibérée, que, bien évidemment, le journal Le Monde passe allègrement sous silence.

 

Nul doute que ces absents, ou leurs descendants, qui voudraient revenir seraient qualifiés par Monsieur Zecchini et son journal de « colons ».

 

Autre phrase assez dégoutante : « les menaces s’accumulent sur Silwan, dont le sous-sol objet de fouilles archéologiques destinées à retrouver les vestiges de la Cité de David. Autant de prétextes à des expropriations ».

 

Vous avez bien lu : quand les archéologues israéliens fouillent le sous-sol d’une terre laissée à l’abandon depuis des siècles, c’est soit pour tenter de prouver la « judéité » de Jérusalem, comme on le lit dans beaucoup d’articles, soit pour le plaisir d’expulser les habitants du dessus.

Mais certainement pas pour mettre à jour les vestiges d’un passé historique enfoui.

 

Alors qu’on me permette un pronostic : dans vingt ans, il y aura toujours des Juifs à Sion, mais il n’y aura plus de Monde. A cause de son idéologie.

 

 

D’après ma chronique sur Radio J.

Partager cet article

Repost 0
Published by GOLDNADEL Gilles William
commenter cet article

commentaires

Coco 29/11/2010 12:55



Si toi tu parles de l'individu occidental (tu as du voir des statistiques, votre altesse ?), moi je réponds a la position de l'individu occidental. Entre parenthèses, tu devrais éviter de classer
les autres dans la catégorie du politiquement correct sous pretexte qu'ils ne partagent pas ton majestueux point de vue. Le politiquement correct c'est comme les cons, c'est toujours les autres.


 


En revanche, en ce qui concerne l'adoption, comme tu le remarqueras, je m'adresse à toi directement pour contester ton point vue. Mais tu devais surement etre trop fatigué pour y répondre et meme
pour comprendre la nuance.


 



Palmoni 29/11/2010 09:08



Faut peut-être qd même lire; et pas en diagonal.


Je me cite: (le mariage 'gay'), vu... par l'individu 'occidental' affranchi de
raisonner autrement qu'en îlot indépendant des autres, est une affaire privée entre adultes consentants et qui ne regarde pas la société.


C'est donc la position de l'individu en question, le 'moderne', le 'libéré', le 'politiquement correct'. 


La question principale est donc: a-t-il raison? Sa position est-elle tenable à la longue?  Nos comportements 'privés', ne regardent-ils pas notre environnement social, politique,
culturel; et à terme, la survie du modèle de société qui légitimise ces comportements 'privés'?


La réponse (enfin...la mienne) étant que nous sommes tous garants les uns des autres (d'accord...c pas de moi) et que des comportements 'privés', ça n'existe pas: l'effet pourrait
être devastateur sur le système idéologique et social qui les permet.


La preuve pas l'absurde étant l'étape suivante: l'adoption par des couples 'gay' et la question: pourquoi se limiter au couple?


Enfin.... c fatigant de tout expliquer lundi matin. 



Phil 27/11/2010 19:43



Et une reconnaissance officielle ne leur suffit pas en tant que telle. Il faut encore que l'Etat leur créé des lois et un cadre légal spécifique (mariage gay, adoption, etc.).



Coco 27/11/2010 18:57



Ah parce que tu crois qu'on demande son avis a un gosse avant de le mettre au monde ? Tu crois qu'on lui demande s'il veut comme parents des gens respectables ou des journalistes du Monde ? Et
quand il est né, faudrait peut-etre attendre qu'il soit majeur pour lui demander s'il veut rentrer en maternelle.


 


Quant aux adultes consentants, ils ne se contentent pas d'un accord mutuel pour mener la vie qu'ils ont envie de mener. C'est notamment là le problème. Ils veulent une reconnaissance officielle
de leurs moeurs. Donc, ca ne suffit pas de hausser les épaules en disant que du moment qu'ils sont d'accord, on s'en tape. On est bien obligés de considérer leur mode de vie et de voir s'il est
compatible avec une certaine morale. Et on revient au coeur de notre discussion...



Coco 27/11/2010 17:54



Tiens, y'a l'UPJF qui découvre enfin la nature de kouchner. Il aura fallu cette remise de légion d'honneur a barghouti. Ou l'UPJF avait elle la tete jusque là ?



Articles

Catégories