Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 14:46

LE MANICHEISME INTERDIT

 

 

 

 

Dites-moi si je me trompe honteusement. Dites-moi si j'ai l'esprit outrancièrement chagrin.

Lorsque George Bush-le-petit a osé évoquer un axe du mal qui passerait par Téhéran et Damas, quel tollé !

Se réclamer du Bien, évoquer le Mal, appeler à une Croisade internationale contre le terrorisme. C'était convoquer à la fois Mani et Godefroy De Bouillon.

Bref, l'ignominie et la sottise occidentales réunies sous la bannière étoilée.

Dont acte.

En revanche, lorsque le 20 septembre 2006, Hugo Chavez s'est rendu à l'Assemblée Générale de l'ONU et a qualifié, le président américain de «tyran» en déclarant, sous les rires et les applaudissements : «Hier le diable est entré ici. Et ça sent encore le soufre» qui s'est ému de sa bonne saillie ?

A la notable exception du journal qui m'accueille, qui a protesté sérieusement de la sortie du dictateur bolivarien mettant en cause un certain peuple déicide amoureux de l'argent ?

Qui a osé s'étonner, au lendemain du 11 septembre 2001, d'une déclaration commune Chirac-Chavez condamnant bravement le terrorisme, alors que ce dernier n'a jamais cessé de réclamer la libération de son «ami» Ilich Ramirez Sanchez dit Carlos et a soutenu publiquement les thèses de Thierry Meyssan sur les attentats de New York et Washington.

Qui a condamné l'appui sans réserve du caudillo vénézuélien à l'entreprise nucléaire de son compagnon Ahmaninedjad et ses comparaisons récurrentes des Israéliens aux nazis ?

Le réaliste résigné qui s’exprime, se contenterait de bien peu : que le lauréat du prix Kadhafi des droits de l'homme de la Libye (2004), digne successeur au palmarès de Fidel Castro, que le docteur honoris causa de l'université syrienne de Damas soit traité avec la même sévérité que le yankee universellement abhorré.

Est-ce vraiment trop demander à toutes les ligues de défense des droits de l'homme, à tous les syndicats antiracistes autoproclamés, pour l'heure toujours aussi placides à l'égard des tyranneaux de Caracas, de Khartoum, ou de Téhéran, ces petits veinards qui n'ont pas le profil du salaud idéal blanc et propre sur lui ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by GOLDNADEL Gilles William - dans BLOG-NOTE
commenter cet article

commentaires

zorana 15/10/2007 15:23

Au 117 (le vrai quidam lepion, je reconnais sa façon de s'exprimer : claire, contrairement aux usurpations de marco et compagnie) : weill raynal a un frère jumeau guillaume. Guillaume a écrit un livre qui démontre assez sérieusement que ce clément est un gros menteur qui passe son temps a truquer les dossiers qu'il fait sur l'antisémitsime (AFP MRAP etc.)

Quidam Lepion 15/10/2007 15:14

Les 114 & 115 sont naturellement des faux; le 114 a tellement l'habitude d'usurper mon pseudo qu'il ne se rend pas compte que le 114 est à contre-courant du discours Quidam.
Au 116: Weill-Raynal n'avait que deux choix acceptables :
1) De signer de son nom; ça aurait été honnête: Enderlin, lui, signe de son nom, au service de ce qu'il croit (prétend?) être la vérité. Rien n'empêchait WR de faire idem au service de SA vérité; ils ne sont pas obligés d'être d'accord.                                                                                   2)De se taire. 
Tu dis qu'il ne pouvait pas attaquer FR2 sous son vrai nom; je répondrai pour abréger: encore moins sous un faux.
Il a agit en couard face à un Enderlin qui assume; il est cloche.

Yonathan 15/10/2007 13:47

Weill-Raynal est rédacteur en chef à France 3. Y pouvait quand même pas attaquer France 2 sous son vrai nom !

Quidam Lepion 15/10/2007 13:35

Mais pourquoi personne ne m'aime !!
J'essaie pourtant d'engager un dialogue cordial avec chacun et chaque fois ça tourne au pugilat.
Pourriez vous essayer d'avoir des échanges courtois pour une fois ?

Quidam Lepion 15/10/2007 12:20

Est-ce que moi je demande à Vavinsky pourquoi il utilise un pseudo ?

Articles

Catégories