Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 12:11

NO PASARAN !!

 

 

Vu à la télé ce dimanche 14 décembre, sur France 2, dans l'émission de l'excellent Laurent Delahousse 13 h 15 : une conversation plus que consensuelle entre Arlette Laguiller et Carole Bouquet.

Passe-moi la moutarde, je te donne du séné. Elles étaient d'accord sur tout.

Arlette (tout le monde l'appelle tendrement ainsi), d'excellente humeur, se laissa aller à accorder un satisfecit au service public de la télévision. Carole n'écarta pas l'hypothèse d'un vote en faveur du parti révolutionnaire d'Arlette. Le tout sans la moindre contestation, par qui que ce soit, des options ou des combats de Lutte Ouvrière.

 

C'est au cœur de cet esthétique alliage  entre le marteau, la faucille et les paillettes, au sein de ce jumelage saugrenu mais qui ne choque personne entre Cannes et Aubervilliers, sur fond d’extrême bienveillance médiatique, que l'extrême gauche a pu diffuser tranquillement une idéologie démagogique dont elle n'est plus la seule propriétaire et qu'elle partage aujourd'hui en indivision avec toute une jeunesse lobotomisée en douce et en douceur.

 

Vu encore à la télé : en France des petits groupes venir reprocher aux flics français ce qu'auraient fait leurs collègues grecs à un gamin de 15 ans dont ils ne savent rien des conditions de la mort et dont en réalité, ils se fichent comme d'une guigne.

Que la mortelle balle ait ou non ricoché avant d'atteindre sa jeune cible n'a, à leurs yeux, aucune importance. Que le flic et l'État qui l’emploie soient coupables, ils le déduisent de son uniforme, et il se pourrait même que la polémique à ce sujet n'ajoute quelque sel sur la plaie que l'on triture jouissivement.

Tant il est vrai que tous les totalitarismes ont leurs improbables martyrs ou leurs shahids.

Les nazis ont eu leur Horst Wessel, les islamistes qui ont assassiné Daniel Pearl l'ont égorgé sous la photo du petit Mohammed Al Dura, et les fascistes rouges n'ont pas fini d'exalter la mémoire d’Alexis Grigoropoulos.

Nous sommes tous des policiers grecs.

Partager cet article

Repost 0
Published by GOLDNADEL Gilles William
commenter cet article

commentaires

marcus 17/12/2008 20:55

Pire!je suis dans l'enseignement! Et là crois moi les gauchistes y'en a un paquet!!!!!

Greg 17/12/2008 20:40

Tu es journaliste ?

marcus 17/12/2008 20:10

Cher Gregles gauchistes dans mon métier je les affronte quasi quotidiennement, quand tu ne les crains pas et tu leur rentres dedans crois moi ils font moins les malins comme les islamistes d'ailleurs! mais il faut toujours être sur ses gardes, ils sont vicelards et ont de multiples appuis à nous aussi de nous regrouper mais je trouve que la prise de conscience s'est pas mal accélérée ces derniers temps, tant du côté juif que catho beaucoup de gens ne sont plus dupes des menaces qui nous guettent et refusent le discours politiquement correct!c'est un combat de chaque jour et je sais trop bien que malheureusement pendant ce temps des crimes sont commis mais faisons en sorte que l'on ne connaisse jamais ces situations car n'en doutons pas nos ennemis nous élimineront sans hésiter!Bougeons nous et chacun dans notre coin affrontons ces gros nazes!Amitiésmarcus

Greg 17/12/2008 19:51

Amen. Puisse-tu dire vrai, Marcus. Mais d'ici-là, combien y aura-t-il encore de victimes innocentes, de civils lâchement attaqués, de têtes coupées, de femmes pendues, et de villages incendiés. Puisse le gauchisme, petit frère du communisme, périr rapidement de la même mort que son aîné.

Marcus 17/12/2008 18:33

Cher MarcorozLes choses avancent plus vite que prévu et il nous faut hater le pas car en effet en face ils sont légion et ils ont en commun un ciment formidable: la haine! nous possédons une arme formidable: un héritage spirituel unique et des valeurs qui ne le  sont pas moins et cela cela nous est commun, non, nous ne laisserons pas détruire cela par ce nihilisme dévastateur je le répète sans précédent depuis 1945. On se battra et ces destructeurs ne doivent et ne peuvent gagner!Restons unis et ne doutons pas. Car en plus à devoir combattre les gaucho-islamistes nous devons aussi affronter l'immense cohorte des lâches de tous ceux qui ont démissionné face à ces terribles périls. Ces pauvres imbéciles seront les premières victimes de leurs alliés d'un jour, mais il sera trop tard quand ils s'en apercevront!Amitiésmarcus

Articles

Catégories