Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 16:27

 

couv-adler-converstaion.jpgConversation sur les sujets qui fâchent

 

 ouvrage de 

 

Alexandre Adler

et

Gilles-William Goldnadel

  Ed. Jean-Claude Gawsewitch

D'un côté, Alexandre ADLER, l'un des journalistes les plus prestigieux de France, érudit, historien, géopoliticien amoureux de la complexité et des paradoxes.

De l'autre, Gilles William GOLDNADEL, l'avocat réputé, engagé, non-conformiste. Tous deux ont choisi de converser sur les sujets les plus passionnément controversés: le conflit israélo-palestinien, l'immigration, l'identité, le racisme, la Shoah et les concurrences victimaires, la bombe iranienne, la justice, les médias etc...

Leurs échanges aboutissent à deux regards très différents et très originaux sur le monde tel qu'il est et tel qu'il sera. Le rejet de tout a priori qu'ils partagent, aboutit à un dialogue unique dans son originalité et sa qualité.

Pour commander le livre en ligne :

http://www.amazon.fr/s/ref=nb_ss_w/403-3381382-8321232?__mk_fr_FR=%C5M%C5Z%D5%D1&url=search-alias%3Daps&field-keywords=conversation+qui+fachent+goldnadel

 

Partager cet article

Repost 0
Published by GOLDNADEL Gilles William
commenter cet article

commentaires

DAVID DARMON 24/01/2012 11:14


Mesdames et Messieurs qui avaient un avis définitif sur Israël et la Palestine


Sachez qu'il y a des juifs de France qui ne supportent plus vos prises de positions, comment ne pas penser comme certains de mes compatriotes que l'association France-Israël devrait s'appeler
Israël-France...

ABC 14/05/2008 06:50

Non, il ne vaut pas mieux pour nous que GWG nous offre 1000 interventions tièdes que 1 chaude. C'est précisément à force de tiédire pour nous offrir 2000 interventions plutot que 1000 que nous en sommes arrivés à faire remettre en cause la légitimité d'Israel. Le juif aussi croyait trouver grace en arrondissant son judaisme.

PEZ 27/03/2008 15:50

Monsieur Akerman,Votre réponse paru dans Guysen que je me suis permis de reprendre ici me parait pour le moins surprenante:
 
Le fait que M.Adler écrive au Figaro ne le rend pas pour autant adorateur des thèses antisionistes.
Il serait contre productif que des défenseurs fidèles d'Israël que sont GWG ou Adler ne s'expriment que dans les médias communautaires.Ecrire dans ces quotidiens ne veut pas dire adopter toutes leurs thèses loin de la.
D'autre part,pour assez bien le connaitre,je puis vous jurer que le sionisme de GWG n'a jamais baissé d'intensité,il a même décuplé ces dernières années.
Je ne peux que vous rappeler que c'est grâce à son initiative que M.Netanyahou s'est exprimé il y a peu à la maison France Israël.
 
Vos arguments sont dénués de tout fondement:
Il est en effet très important que l'un comme l'autre noue des amitiés avec des personnalités ou des médias plus modérés qui sont susceptibles de leurs offrir des tribunes écoutées par un plus grand nombre.
Il vaut mieux pour nous que GWG nous offre 1000 interventions tièdes que 1 chaude.
 
A bon entendeur

PEZ 27/03/2008 15:33

Alexandre Adler, ancien rédacteur en chef du Courrier International racheté par les propriétaires du Monde, a une très bonne mémoire et sait très bien évoquer les grands problèmes planétaires. Mais, comme le signale le panégyrique du service de presse de l’éditeur de son dernier livre avec G-W Goldnadel, il aime les paradoxes. N’avait-il pas préconisé la victoire d’Itzrak Mordéraï lors de l’élection qui avait vu Benjamin Netanyahou devenir premier Ministre devant Barak ? N’est-il pas éditorialiste dans des médias aussi « antisionistes » que France Culture ou le Figaro ? L’agrégation n’est pas un gage d’objectivité, comme un sous-préfet vient de nous le rappeler et, si Adler reste un excellent conteur, je me doute à quels regards « très différents » peuvent aboutir ses prises de position face à Maitre Goldnadel. Quant au président d’ Avocats sans Frontières, il semble que l’accumulation de ses responsabilités communautaires où il côtoie de trop nombreux bons Juifs de cour, ait quelque peu émoussé son sionisme pour lequel il se montrait souvent très engagé.Je sais bien que l’arrivée de Shimon Péres à Paris méritait une réception mais vouloir gommer qu’il reste LE responsable des accords d’Oslo aurait pu éviter à Maitre Goldnadel d’appuyer le service d’ordre avec Meyer Habib (ancien du Likoud de France) lors du gala du Crif et Fsju au Palais des Congrès.Alors, faut-il vraiment lire cet ouvrage d’urgence ? Connaissant les positions de chacun d’eux, je lirai plutôt un livre de Guy Millière ou Daniel Pipes. Michel Akerman Natenya

Articles

Catégories