Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 11:38

http://www.causeur.fr/israel-onu-le-monde-desinformation-43324.html

 

Paru dans CAUSEUR

 

le 22 mars 2017

 

Israël: Quand Le Monde oublie d'informer

 

Qui est vraiment Richard Falk, le rapporteur de l'ONU.

par Gilles William Goldnadel

 

 

Je l'ai écrit mille fois: en matière d’information, la première désinformation, c'est l'occultation. Ou le mensonge par omission.

 

Peu de risques d'être confondu. Sauf lorsqu'on exagère. Et Benjamin Barthe du journal Le Monde, qui fut, il y a longtemps, un journal sérieux, avant qu'il n'exagère, a exagéré. B.B. a publié le 17 mars à 23h53 un article intitulé: « Sous la pression, l'ONU enterre le rapport accusant Israël d'apartheid ». À sa lecture, on sent bien que Benjamin n’est pas heurté par l'incongruité juridique manifeste du rapport. Et rien qu'à lire le titre, on comprend également que n'étaient les menaces de Trump et de Netanyahou, l'ONU aurait dû publier ce rapport objectif comme il en a publié tant d'autres pour flétrir Israël. Voilà ce qui doit heurter. Les lecteurs égarés du journal l'ont d’ailleurs signifié vertement dans leurs commentaires en condamnant l'infâme censure ainsi exercée.

 

Le sulfureux monsieur Falk

 

Mais trêve de persiflage. Venons-en aux faits ou plutôt à ceux qui sont soigneusement dissimulés. Selon B. Barthe, Richard Falk et Virginia Tilley, les deux auteurs du rapport de cette sous-commission économique régionale onusienne qui a pris sans qu'on lui demande l'initiative de rapporter, seraient « des spécialistes du droit international ». Rien de plus. Certes, le fait que ces deux éminences préconisent dans leur rapport de s'en remettre aux boycotteurs antisionistes du BDS laissent à penser que nous n'avons pas seulement affaire à de purs esprits scientifiques. Mais un journaliste aspirant à la crédibilité minimale aurait dû se faire devoir d’édifier son lecteur sur le cas exceptionnellement extravagant de Richard Falk qui avait à de très nombreuses et scandaleuses reprises défrayé la chronique.

Histoire de mettre en perspective le rapport et expliquer son funeste destin. Pour faire bref, et pallier la carence cruelle du journaliste oublieux, je rappellerai donc, qu'entre autres titres de gloire, ce « spécialiste du droit international » a :

 

- blâmé les États-Unis pour l'attaque du 11 septembre 2001.

 

- fait le lien entre l'attentat du marathon de Boston et la politique des États-Unis au Proche-Orient.

 

- comparé les Israéliens aux nazis.

 

- critiqué ceux qui considéraient l'ayatollah Khomeiny comme un réactionnaire fanatique.

 

Et Decodex dans tout ça ?


Les lecteurs du journal Algemeiner ont eu plus de chance que ceux du Monde, puisqu'un article du 17 mars intitulé « Falk aurait dû être discrédité depuis une décennie » leur a révélé ce qui précède et qui a été occulté aux lecteurs français.
Ajoutons, pour faire bonne mesure, qu’en 2011, le Premier ministre britannique David Cameron avait condamné « vigoureusement » le juriste pour la publication d’un dessin antisémite. Qu'en 2012, le Foreign office avait à son tour condamné l'homme pour l'évocation d'un ouvrage considérant « qu'après tout, Hitler avait raison ».

 

Wikileaks a également révélé l'existence d'un câble, daté du 16 février 2010, qui le qualifiait, selon l'Autorité palestinienne, de « partisan du Hamas ». Même Ban Ki-moon avait été contraint, en mai 2014, de condamner la haine pathologique de Falk envers Israël et de la pousser vers la sortie. Ce dernier avait déclaré, entre dizaines d'autres insanités, que « les sionistes [étaient] les ennemis de l'humanité ».

Si les lecteurs du Monde avaient été informés comme ceux de l'Algemeiner, ils auraient compris immédiatement pourquoi un « spécialiste du droit international » en était venu à expliquer qu'il fait nuit à midi. Au lieu de cela, on leur a fait croire sciemment que deux universitaires sérieux s'étaient vus faire taire pour avoir voulu remplir leur impérieux devoir.

 

Triste ironie de l'Histoire, Le Monde du 18 mars intitulait fièrement un article :

« Decodex : à l'heure de la post-vérité, se battre pour les faits »…

 

Il y a pire que la post-vérité, c'est la sous-vérité.

 

Pauvre monde.

 

  1. Les états membres de cette Commission économique et sociale régionale pour l’Asie occidentale éprise de droit sont des dictatures arabo-islamiques. Pour l’anecdote, on citera le cas de la Mauritanie qui tolère encore actuellement l’esclavagisme par les Maures de membres de sa population noire défavorisée. Certains militants anti-esclavagistes ont été emprisonnés pour avoir protesté. Mais ni l’ONU de M. Falk, ni Le Monde de M. Barth ne sont très friands de ce genre d’anecdotes.

Partager cet article

Repost 0
Published by GOLDNADEL Gilles William
commenter cet article

commentaires

quetzalcoatlus 30/03/2017 14:06

@

"Avec l'Islam et leur Coran tel qu'utilisé actuellement, il ne peut y avoir de démocratie. Ou bien ce doit être une monarchie + ou - dictatoriale ou bien une dictature qu'elle soit militaire ou présidentielle."

Islam ou pas, mais ce dernier est et sera l'outil idéal pour que le nouveau grand cycle de l'Histoire et du monde se réalise.
Les grands cycles écraseront toujours tout sur leur passage, pour mieux (ou non ) le recréer selon une complexité qui nous échappe encore grandement..

En ce début de XXIème , il est encore fort probable que les « mémoires » ancestrales inscrites par les transmissions orales et ou écrites, avec ou sans réelles vérités, et peut-être même celle accumulée et conservée sous forme de programmes génétiques, ne soient pas suffisantes pour espérer modifier avec perceptibilité les « grands cycles » climatiques, économiques, religieux, sociétaux qui n’ont de cessé de se succéder tout en se répétant depuis des millénaires. Tout au plus les cycles climatiques, scientifiques et politiques pourront-ils de temps à autre en modifier temporairement la trajectoire selon leurs spécificités et leur intensité.
Les longues très longues périodes alternatives vont donc continuer à se succéder obligeant sans cesse l’humain à s’adapter, pour son bien être et sa survie, d’abord à la « nature », et ensuite aux autres très nombreux concurrents immédiats dont son principal ennemi : l’humain.
Qu’est-ce que 100ans ou même cinq siècles à l’échelle de la planète sans même penser à celle notre galaxie ?
Thalès de Milet, (celui du fameux théorème) avait aussi déterminé la succession répétitive des régimes politiques : dictature – révolution – démocratie – oligarchie - dictature. Un cycle inéluctable, disait-il. Et il vivait 600 ans avant J.-C. !

Nous en sommes il me semble à oligarchie ; donc le théorème devrait se vérifier…guerres de religion et pétrodollars obligent .
Un seul espoir : l'Histoire, cyclique et paroxysmique, est capable d'accélérations surprenantes...

PJSC 31/03/2017 01:08

@quetzalcoatlus

Je suis confondue !

J'envoie un texte brut de décoffrage et je reçois une réponse riche et pertinente sur "les « grands cycles » climatiques, économiques, religieux, sociétaux qui n’ont cessé de se succéder tout en se répétant depuis des millénaires."

Votre commentaire donne matière à discussion et à interrogation, mais là n'est guère l'endroit. Dommage.

Pour finir, je reviendrai sur votre phrase :
"Thalès de Milet, (celui du fameux théorème) avait aussi déterminé la succession répétitive des régimes politiques : dictature – révolution – démocratie – oligarchie - dictature. Un cycle inéluctable, disait-il."
Une petite note d'humour sur ce cycle inéluctable, n'est-ce pas revenir à Batista ?

PJSC 27/03/2017 22:27

Ainsi que vous l'écriviez dernièrement, GWG, Il ne faut donc plus s'étonner qu'une préfecture en France (lorsque je vous avançais , GWG, que la justice et l'intérieur faisaient bonne entente, entre autres....) fasse fermer une synagogue ce 1er avril à venir, - non ce n'est pas le fameux poisson-, afin de laisser se dérouler une manif BDS anti-juive, n'est-ce pas NAUSÉABOND ?

Voici le lien :
http://www.europe-israel.org/2017/03/nouveau-scandale-a-paris-la-prefecture-demande-aux-loubavitchs-de-fermer-leur-synagogue-le-1er-avril-pour-laisser-se-derouler-une-manifestation-anti-juive-digne-du-3eme-reich/

L'ONU est vraiment devenu un royaume de rats ; mais ne jamais oublier que le roi dans un royaume de rats n'est pas un Lion mais un rat....
Bien à vous GWG

P. JEAN 23/03/2017 18:00

Pour sourire, on pourrait ajouter que si "On peut être stupide sans forcément être antisémite",
"on ne peut être antisémite sans être forcément stupide."
Beaucoup trop de journalistes ne sont en fait que de vulgaires instruments de propagandes forcément malsaine. Trop de parti pris.
Pauvre monde, oui. Hubert Beuve-Méry doit se retourner dans sa tombe. Lui avait (au moins) une vraie rigueur intellectuelle, il s'interdisait la vulgarité de la bassesse. Les temps changent beaucoup.
On a de très bonnes raisons d'être très inquiet pour l'avenir de la démocratie et de la rigueur intellectuelle.
La seule chose qui puisse nous faire cyniquement sourire, c'est qu'ils seront probablement les premières victimes de la folie barbare qu'ils participent largement à installer.
Je précise s'il en est besoin, que je ne suis pas Juif mais que toute les formes de racisme, de sectarisme ou de totalitarisme me dégoutent au plus profond, et ce, sans aucune nuances, aucune exception.
Sans compter que s'en prendre systématiquement à Israel est d'une imbécilité stratosphérique, totalement contre productive, ces attitudes ne font que créer en Israel le sentiment d'être assiégé et mal aimé, et donc confortent clairement les forces et thèses les plus conservatrices et nationalistes. Et faussent en Israel et ailleurs, tout les débats sur l'avenir du problème Israelo-palestinien.

PJSC 28/03/2017 02:26

Cher P.Jean,

Je suis française, de culture héléno-judéo-chrétienne, catholique romaine, laïque, non-raciste, anti-multiculturalisme et très attachée à mon éthique des valeurs : Respect, Loyauté, fraternité.

Ceci posé, de mon point de vue, il n'y a pas de problème Israélo-palestinien, c'est un non-sens car dans ce cas là que faites-vous de la Jordanie ? Cette dernière faisait partie intégrante de la Palestine.

La Palestine n'est pas un peuple ; ce serait comme dire que l'Occident, l'Afrique Noire, le Maghreb, etc., seraient des peuples. STUPIDE !

Si l'on dit qu'il y a un problème israélo-palestinien alors doit-on être TRÈS CLAIR et dire un problème israélo-jordanien provoqué lors du partage de la Palestine sous mandat britannique. Et dans ce problème, l’Égypte, le Liban, l'Iran, etc., n'en sont pas de reste.

La Palestine vient du terme romain "Philistins" qui voulait dire étrangers ou les gens venus de la mer. D'ailleurs, la bande de Gaza actuelle est l'emplacement où se trouvait les "Philistins", sauf qu'à cette poque le territoire des philistins était plus petit que celui actuel.

Alors, arrêtons de bassiner, de faire suer et d'empoisonner ISRAËL dans le seul but de leur rendre la vie insupportable en rêvant de les détruire. Tous ces antisémites, antisionistes viscéraux à la con, aussi bien laïcs, athées, libre-penseurs, Chrétiens et musulmans, je leur dit d'aller se faire foutre. Il n'y a que les ignorants et les imbéciles pour agir de cette manière ; ignorants et imbéciles dirigés par des ordures qui sont LES CIBLES A ABATTRE.

Nous avons toutes et tous, en particulier les israéliens juifs, oublié de lire notre Bible : JOSUÉ ! Malheureusement, il est un peu tard ; ce qui est fait est fait mais cela ne doit pas empêcher Israël de leur rentrer dans le lard car c'est EXACTEMENT ce que la France vit actuellement et le terrorisme islamique sera de plus en plus virulent si nous ne réagissons pas à cette idéologie nazzislamiste mortifère.

Un être intelligent l'a très bien compris, c'est le Président Égyptien Monsieur Al SISSI. Il interdit et traque le mouvement des Frères Musulmans, mouvement qui prit ses racines dans une ville appelée Ismaïlia, qui se trouve à l'ouest du Canal de Suez et à env. une heure du Caire. Ces Frères Musulmans ainsi que les salafistes sont à la base de tous les mouvements terroristes.

Avec l'Islam et leur Coran tel qu'utilisé actuellement, il ne peut y avoir de démocratie. Ou bien ce doit être une monarchie + ou - dictatoriale ou bien une dictature qu'elle soit militaire ou présidentielle.

Et ainsi que l'a dit Al SISSI, tant que le Coran n'aura pas été "Réformé", le sang coulera de plus en plus et nous, les musulmans, nous finirons par être massacrés.

Le mot de la fin : Comme le dit si bien Marcoroz pour Israël, "Nous avons une identité à assumer."
Il en est de même pour la France avant que nous ne devenions la Fronsse.....

Coco 23/03/2017 13:20

C'est un combat d'arriere garde. Il n'y a pas un seul lecteur du Monde qui changera d'avis après avoir lu GWG et personne ne retirera à Barthe le prix Albert Londres qu'il a reçu au titre de meilleur grand reporter pour ses articles sur la bande de gaza. Quant au Monde, il restera le 'journal de référence'. Tout le monde sait ce qu'il va trouver dans ce journal.

Coco 23/03/2017 15:20

Phil
Qu'Est-ce que la justice à avoir avec le fait qu'un journaliste ne rappelle pas le passé de Falk dans l'un de ses articles ? Rien.
Ca fait des décennies que les uns et les autres perdent leur temps a nous expliquer que l'eau mouille et que les journalistes du Monde et de bien d'autres journaux, 'désinforment' comme ils disent. Souviens toi de tous ces sites qui prétendaient dénoncer cette désinformation et qui ont disparu. Pour quel résultat ? la situation est pire qu'il y a 15 ans.
Ca ne sert à rien de commenter les articles du Monde sur Israel. Il s'agit de la nature même de ce journal.

Phil 23/03/2017 14:05

Oui. Mais en attendant il existe en France une "justice" bizarre, avec ou sans le CSA, qui se trouve toujours très prompte à flinguer des JP Pernaut et des Georges Bensoussan d'un côté, et qui de l'autre côté ignore totalement des Ruquier, des Enderlin, des Benjamin Barthe et d'autres génies de la culturosphère.

Articles

Catégories