Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 09:59

Paru dans FIGAROVOX - lefigaro.fr http://www.lefigaro.fr/vox/

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016/06/20/31003-20160620ARTFIG00307-islam-radical-ces-mots-qui-font-peur.php

«Islam radical», ces mots qui font peur

Publié le 20/06/2016

FIGAROVOX/CHRONIQUE - En évoquant les attentats, Obama, Schulz et Hollande ne prononcent pas le mot d'islam radical. Pour G.W. Goldnadel, ce déni doit être combattu, faute de quoi les peuples risquent de s'habituer peu à peu à la barbarie.

Gilles-William Goldnadel est avocat et écrivain. Il est président de l'association France-Israël. Toutes les semaines, il décrypte l'actualité pour FigaroVox.

Martin Shulz était ce dimanche midi l'invité de Canal+. Le président socialiste du Parlement européen aura réussi l'exploit d'évoquer pendant un quart d'heure le massacre d'Orlando et les drames européens sans prononcer une fois les deux mots défendus: «islam radical».

Hollande en France, Obama en Amérique observent eux aussi strictement l'interdit du nom dit.
Un écolo-gauchiste français est allé plus loin dans le déni. Pour lui, la tuerie floridienne participait de la même homophobie que l'on trouve en France avec la Manif pour tous… «le passage à l'acte en moins».

Exactement comme la féministe frontiste de gauche et relativiste, Clémentine Autain qui, au lendemain de Cologne, rappelait le viol des femmes allemandes pendant la guerre mondiale…
Tout est bon, à commencer la stupidité écœurante, pour ne pas incriminer l'islamisme. Peut-être est-il nécessaire de répéter aux petits esprits qu'on peut être parfaitement opposé au mariage homosexuel sans être homophobe, et qu'on peut être, semble-t-il, homosexuel et musulman radical et se livrer à un massacre homophobe et anti-occidental.

Mais l'idéologie du déni et de la diversion aura réalisé cette semaine deux prodiges en un, tenter de sauver la mise à l'islam radical tout en ancrant définitivement la légitimité d'un communautarisme homosexuel. Comme s'il fallait absolument s'identifier par des orientations sexuelles que par ailleurs on souhaite paraît-il banaliser.

Il faut dire qu'au train d'enfer où vont les choses et où l'on s'efforce de transformer la marge en norme et la norme en abus, la minorité souffrante en pouvoir de nuisance et la majorité discriminante en devoir de pénitence, ne tardera pas à se créer un communautarisme hétérosexuel blanc .
S'il est un mot encore plus honni par les gens du déni, c'est celui d'islamo-gauchisme . Comme il n'existe pas, défense de le nommer.

Sous peine d'excommunication. Et pourtant, il tourne.

Cette semaine, un couple de policiers massacrés devant leur petit enfant. Et le lendemain, des voyous syndiqués, avec ou sans keffiehs, lapidaient sans pitié un hôpital pour enfants.
Mais la connexion entre islamisme et gauchisme ou communisme ne s'arrête pas à la tolérance stupéfiante des seconds pour le premier. Il faut aller bien plus loin. Il faut regarder les manifestations de haine antisioniste communes. Il faut songer aux bagagistes islamistes encartés CGT. Il faut savoir que la plupart des municipalités communistes de la région parisienne ont fait citoyens d'honneur de leur ville des terroristes islamistes.

Le couple de policiers a été égorgé par un islamiste radical et le mouvement s'est poursuivi comme si de rien n'était. Et on a continué à «détester la police» et à vouloir lui faire rendre gorge.

Dans son Etrange défaite, Marc Bloch décrivait la détresse des Français pendant la débâcle en constatant que les fonctionnaires préposés à la circulation des trains ou à la distribution des plis ne voulaient pas déroger exceptionnellement à leurs règles sacrées. On sait que le Parti Communiste approuvant le pacte germano-soviétique a accueilli la défaite et l'invasion comme une divine surprise, après avoir saboté la fabrication de l'armement français. On le sait peut-être, mais on se garde d'en trop parler. L'anticommunisme demeure en France un vice un peu honteux.

Aujourd'hui, les plus acharnés contre l'État, sa police et la loi font partie du personnel d'État le plus protégé. Et l'inversion des normes ne se trouve pas là où ils veulent la dénoncer.

L'islamiste radical n'est pas pour eux l'adversaire à liquider et l'unité nationale, une chimère totale.
Pire, peut-être, l'opinion fatiguée, peu à peu, s'habitue lentement. Pareille au homard que l'on cuit progressivement en augmentant doucement la chaleur de l'horreur, les massacres se poursuivent sans susciter le même effroi.

Et entre deux cuissons, les mêmes poncifs pontifiants sont débités médiatiquement et obligatoirement sur les bienfaits du multiculturalisme et l'innocuité des migrations imposées.
Entre deux cuissons, ceux qui osent suggérer que c'était peut-être effectivement mieux avant que l'on massacre les juifs, les chrétiens et les policiers, ceux qui pensent qu'effectivement, ils ne sont plus tout à fait chez eux sont toujours estampillés «d'extrême droite», histoire de mériter prochainement la casserole.

Ils nous vendent le vivre ensemble mieux, le multiculturalisme harmonieux et l'accommodement raisonnable, mais ce sont le Liban et le Venezuela qu'ils nous livreront en cadeau.

Il est temps que l'étiquette «d'extrême gauche» donne le rouge aux joues.

Ou l'islamo-gauchisme, qui n'existe pas et qu'on ne doit pas nommer, nous liquidera sans phrases.

Partager cet article

Repost 0
Published by GOLDNADEL Gilles William
commenter cet article

commentaires

Coco 24/06/2016 12:35

J'ai malheureusement de plus en plus le sentiment que GWG se trompe de combat. Les dirigeants français ont vendu le peuple français, alors comment imaginer qu'ils ne vendent pas les Juifs et Israel sans aucune hésitation ?

Un célèbre général américain disait : "je préfère avoir une division allemande devant moi plutôt qu'une division française derrière moi."

C'est plus vrai que jamais.

PJSC 24/06/2016 22:12

Je ne sais pas quel général a dit ça mais il ne devait pas connaitre son Histoire car, si il l'avait connue, il se serait abstenu. Aussi vais-je remettre en mémoire une phrase prononcée par le Lieutenant-Colonel américain Charles E. Stanton à la Grande Guerre, "Lafayette, nous voilà !".
Etre profondément français, coco, n'est pas dans le mot mais dans l'essence du mot. Les dirigeants français ne sont pas le peuple français et lorsque l'on a des valeurs et que l'on veut qu'elles survivent, alors il n'y a pas de vains combats.

Jeff 23/06/2016 18:48

Quelque bonnes nouvelles

Alpes-Maritimes

Condamnée pour apologie du terrorisme, Éric Ciotti la prive de RSA

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/alpes-maritime-condamnee-pour-apologie-du-terrorisme-eric-ciotti-la-prive-de-rsa-7783821511

PJSC 22/06/2016 22:47

Vos billets, Maître, sont d'une telle lucidité que je me pose cette réflexion : Combien faut-il aimer la France pour continuer le combat tout en sachant ce qui l'attend.
Oui ! Le Liban, nous y allons tout droit.

A moins que.....attendons les élections aux USA.
La logique voudrait qu'Oncle Sam - qui est un oncle ayant depuis déjà trop longtemps un despotisme certain vis-à-vis de nous, l'Europe - soit, dans peu de temps, obligé de renforcer sa défense du côté de la Chine et donc de lâcher du mou de notre côté..

Il nous reste une possibilité, la Russie. Poutine est un ennemi extrêmement intelligent et ses ennemis sont nos ennemis. A mon humble avis et dans notre situation actuelle, nous n'avons pas grand choix et c'est un choix qui me semble, malheureusement, être le seul qu'il nous reste.
Et puis dans le désespoir, cette solution ne serait-elle pas un espoir ?

Et pour finir sur une note d'humour, Cher GWG, voici un lien. Si la question ne fut pas préparée à l'avance, alors chapeau la réponse de Poutine, mais si elle fut préparée à l'avance, le message a été bien envoyé à son destinataire :

https://www.youtube.com/watch?v=UKwwt5j4-5w

Charles 21/06/2016 18:55

Le million dont vous parlez, n'était pas communautaire. Il était toutes religions et partis politiques différents confondus. Ici, les musulmans font bande à part. Demain, ils feront de même, avec une ampleur qui menace d'être considérable ...pensons à une grosse bavure par ex.

Phil 22/06/2016 08:20

@ Charles

Que je sache, le communautarisme n'est pas (ou pas encore) un délit.

La CGT, avec tout son pouvoir de nuisance, n'est-ce pas là un communautarisme ? L'ENA, le service "public" et le show-biz, tous entièrement à gauche, la caste politique qui force le maintien d'une immigration incontrôlée, les omnipotents bruxellois non-élus qui nous pourrissent la vie, les intégristes de l'égalité et de l'éducation désexuée et j'en passe... n'est-ce pas là un conglomérat de communautaristes acharnés ?

Montmartre 21/06/2016 13:48

Etrange et inquiétante manifestation des musulmans de Mantes après la tuerie des policiers. Deux messages essentiels à notre attention
1) « celui qui dit que le tueur était un musulman est un islamophobe » et donc il est condamnable.
2) « nous ne nous associerons pas aux indignations des Français de souche, quelle qu’en soit la raison ; nous réagirons à part » ; soit le communautarisme à l’œuvre.

Par ailleurs, le niveau de la mobilisation est impressionnant : plusieurs milliers de personnes pour un mot d’ordre relativement local. Demain, un million de personnes pour un mot d’ordre national …Ne reste plus qu’à savoir lequel !

Charles 22/06/2016 10:42

Je ne sais pas si la CGT est communariste; elle est idiotement autiste en tout cas...Le communautarisme musulman est un vrai danger car il rejette les fondements de la Nation et de plus, il est très prosélyte et use de la violence et de l'intimidation ...

Phil 21/06/2016 18:13

Le million avait été largement dépassé lors de la grande messe du «Je suis Charlie». Même des chefs d'Etats s'y étaient précipités, de peur de ne pas être vus et photographiés dans cette indignation mondialisée, c'est vous dire...
Le hic, c'est que le massacre permanent des Yézidis, des Coptes et des Chrétiens d'Orient ne semble toujours pas générer la moindre indignation.

Ceci dit, l'indignation à géométrie variable est un nouveau marché en pleine expansion. Stéphane Hessel avait juste oublié d'en déposer le brevet.

Articles

Catégories