Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2016 4 12 /05 /mai /2016 15:52

Billet

ACTUALITE JUIVE - N° 1390 – Jeudi 12 mai 2016

« Trêve de mondanités »

Quand donc la communauté juive de France soi-disant organisée prendra-t-elle conscience de la nature véritable de la menace mortelle ?

Va-t-elle se contenter de passer en pertes et profits l'impardonnable vote de la France en faveur de cette résolution de l’Unesco qui attribue des appellations arabes aux lieux saints du judaïsme ?

Jamais, avant cette résolution, la France n'avait autant cautionné les vieux fantasmes islamo-palestiniens qui aiment à croire que les juifs veulent détruire les mosquées de Jérusalem.

Ainsi, au point 14 de l'étrange motion, les juifs perfides sont accusés d’avoir fabriqué de fausses tombes pour s'emparer des cimetières musulmans…

La vieille politique arabe de la France, main dans la main avec ces nouveaux fonctionnaires acculturés qui se soumettent à la lecture coranique de l'Histoire. Le consulat de France à Jérusalem doit exulter.

Comme plus tragique référence historique, je ne vois que le consul de France à Damas, Mr de Ratti-Menton, en 1840, quand il accusa les juifs de la ville d'avoir commis un meurtre rituel à l'encontre d'un moine capucin. Ce fut les prémices d'un terrible pogrom…

Dans le même et sale temps, l'islamo-gauchisme anglais du parti travailliste pourrait en remontrer à notre extrême gauche française: il ne se passe pas une semaine sans que des responsables du vieux parti britannique, la plupart du temps d'origine islamique, ne prononcent des paroles assassines envers les juifs. Un jour, la vice-présidente du parti tweet que les juifs ont « des gros nez et qu'ils massacrent les opprimés ». Un autre, c'est un conseiller influent, Aysegul Gurbuz, qui déclare qu'Hitler « est le plus grand homme de l'Histoire (et qui) espère que l'Iran utilisera son arme nucléaire pour effacer Israël de la carte ». Plus récemment, un député, Naz Shah, a demandé de délocaliser Israël aux États-Unis. On n'oubliera évidemment pas Ken Livingston, ancien maire de Londres, qui décrète qu'Hitler était sioniste. Le pire, peut-être, est qu'aucun historien ou journal n'ont été capables de lui rappeler, au-delà de la fameuse alliance du Führer avec le grand mufti, le discours d'Hitler au Reichstag en 1937 comparant « le malheureux peuple arabe de Palestine » aux Sudètes et promettant que ces derniers, « eux, ne se laisseront pas faire comme les Arabes ». N'en déplaise à la gauche extrême, Hitler était aussi antisioniste et pro-palestinien qu’elle-même.

D'évidence, le parti travailliste britannique n'a aucune chance de guérir de son antisémitisme, tant qu'il sera présidé par un Corbyn qui considère les gens du Hamas et du Hezbollah comme ses « amis ».

Siné est mort. Pas question de cracher sur son cadavre. Mais pas question non plus de ne pas voir combien la presse de gauche aura été bonne fille. C'est beau l’antiracisme: l’Obs, ordinairement si vigilant qu'il dresse régulièrement des listes des mal pensants contre l'immigration de masse, aura consacré au défunt un hommage appuyé: « Siné debout pour toujours ». On en pleurerait. Pour le même prix, l'auteur ému affirme qu'il avait gagné ses procès. Pas question de rappeler sa condamnation pour les propos les plus ignobles prononcés contre les juifs depuis la guerre. À moi donc, qui ait eu l’honneur de le faire condamner, malgré quelques interventions de notables juifs de gauche, de rappeler ses sales mots: « Je suis antisémite depuis qu'Israël bombarde. Je suis antisémite et je n'ai plus peur de l'avouer. Je vais faire dorénavant des croix gammées sur tous les murs. Rue des rosiers je suis pour. On en a plein le cul. Je veux que chaque juif vive dans la peur, sauf s'il est pro-palestinien. Qu'ils meurent. Faut les euthanasier… »

Quand donc la communauté juive française soi-disant organisée et représentative comprendra-t-elle qu'aujourd’hui l'ennemi numéro 1 s'appelle l'islamo–gauchisme ? Qu'aucun compromis, d'aucune sorte, ne peut plus être toléré avec lui ? Qu'il convient de le disqualifier, de le traiter plus sévèrement encore qu'elle traite toujours l’extrême-droite ? Jamais le fossé n’aura été aussi grand entre les notables qui parlent en son nom et une base juive, peut-être désorganisée, mais qui ne s'en laisse plus compter.

Que ces notables cessent de remercier gentiment les autorités pour leurs condoléances avant et après chaque attentat, et avant et après chaque vote immonde, et qu'ils cessent de célébrer les rêves creux du « vivre ensemble ».

L'heure n'est plus au débat mondain, mais au combat existentiel.

Partager cet article

Repost 0
Published by GOLDNADEL Gilles William
commenter cet article

commentaires

skhkt 15/05/2016 17:42

Il faudrait parler de cette affaire Black M sur le site de Verdun, car l'invité rappeur, en plus de son racisme anti blanc(kouffar) , de sa misogynie, de son homophobie et j'en passe était aussi connu pour son antisémitisme (dans un de ses clips où "les youpins qui font les magasins"; le vent mauvais qui souffle sur la France et ce gouvernement qui ne fait rien voire, même, laisse enfler les dérives.
L'opposition des souffrances mémorielles me rappelle cette phrase de Martin Luther-King sur Israël:
"Le monde entier doit comprendre qu'Israël doit exister et a le droit d'exister et est l'un des grands avant-postes de la démocratie dans le monde." (Révérend Martin Luther King, 1967)

"The whole world must see that Israel must exist and has the right to exist and is one of the great outposts of democracy in the world."
Israël n'est sûrement, comme aucun état ni nation dans le monde, parfait, on peut on doit le critiquer, mais ni plus ni moins que nul autre état ou nation, il y a des discours qui semblent cohérents, mais il y a tout de même de vieilles obsessions qui resurgissant dans des démonstrations parfois brillantes me mettent mal à l'aise.
Cette citation du pasteur Martin Luther-King est un rappel de ces limites.

Phil 18/05/2016 13:01

Exact, Joseph... il parait qu'avoir choisi ce rappeur, c'était pour faire (soi-disant) venir les "jeunes" à Verdun.

Mais son passé "littéraire" lui est revenu en pleine figure.

Il y a une justice..........

joseph 17/05/2016 11:13

Pour les 50 ans de Verdun, en 1966, le Requiem de Brahms avait été interprété dans l’ossuaire.
L ' abîme séparant un " Requiem" et la musique d 'un rappeur nous permet de mesurer l ' amplitude de notre décadence.

paris 15/05/2016 19:49

Sur Verdun , un bon article :


http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/vous-n-etes-qu-un-raciste-d-180916

Par ailleurs je suis d 'accord avec ces propos de Golnadel :

"
Quand donc la communauté juive française soi-disant organisée et représentative comprendra-t-elle qu'aujourd’hui l'ennemi numéro 1 s'appelle l'islamo–gauchisme ? "

Marie BL 14/05/2016 00:50

Je suis triste triste triste
L histoire est en marche et nous pauvres juifs français nous restons sur le bas côté effarés
On crie sale juif dans les rues On brandit le drapeau palestinien on cache celui d Israel comme une honte et on vote en silence avec la complaisance des hautes instances Le mur des lamentations millénaire est musulman Le temple de Jérusalem est une fable et là déportations des juifs a Babylone une série B
À part nous les juifs tout le monde s en fout Les historiens se taisent les chercheurs sont bouche cousues et nous on se lamente
Alors faut il à nouveau partir et se faire traiter de déloyal
Partir donc à la juif en malpropre
Sans merci pour tout ce qu on a donné à la culture francaise
Échec et mat comme il est écrit sur un commentaire
Oui la partie est serrée et sur l échiquier rouge vert noir on ne peut ni gagner ni faire nul
Soit on se couche où on part

PJSC 14/05/2016 04:46

Ne soyez pas triste, MarieBL, bien au contraire car si cela doit arriver, pour la première fois et après plus de deux mille ans, sur l'échiquier des français juifs, entre la France et Israël c'est Israël qui gagnera : Échec et mat !

PJSC 13/05/2016 16:38

A G-William Goldnadel (et si vous passez sur la toile)

Et si ce n'était qu'une partie d'échecs - engagée d'ailleurs depuis pas mal de temps - et dont le but serait de faire partir, ou récupérer, les français juifs de France pour Israël ? N'est-il pas, Maître ?
Si j'étais Israël et sachant que la France se trouve dans une situation très critique avec l'islam, c'est ce que je ferais et je considérerais cela comme un devoir.

N'ai-je pas lu dernièrement que les synagogues et les écoles ne vont plus être protégées comme il se doit ? Ce vote à l'unesco n'est-il pas une preuve complémentaire de la domination de plus en plus forte de l'islam (argent et totalitarisme qui suit) sur la France ? Sans compter les lois sur les mariages mixtes français chrétiens laïcs et françaises musulmanes où les lois françaises n'ont plus leur mot à dire ? Et ne parlons pas de l'inverse.....

Si les français juifs partent de France, la France ne sera plus que l'ombre d'elle-même car elle perdra de ses grandes forces intellectuelle, scientifique et économique, et ce n'est certes pas le peuple lambda que l'on abêtit, chaque jour un peu plus par les médias, par l'éducation nationale avec une Najat-Belkacem et j'en passe, qui bougera ; et, même s'il bouge, il laissera ses concitoyen(ne)s juifs massacrés avant. L'Histoire l'a tristement et toujours prouvé. Il en fut de même avec nos huguenots que nous avons, catholiques, massacrés et spoliés et dont les survivants furent ceux qui bâtirent une partie de la future Allemagne.

Oui, si j'étais Israël c'est ce que je ferais et je pense profondément qu'il faut que toute la jeunesse française juive quitte la France, que ce soit pour Israël (ou pour une autre destination) ; elle n'a a y attendre que de mauvais jours, et même si Israël est en danger tous les jours, Lui au moins sait se défendre et dans le pire des cas, il ne sera pas un dhimmi.

Alors, Cher Maître, en sommes-nous bientôt à Échec et Mat ?

Jeff28 13/05/2016 09:42

comment ne pas ressentir un formidable malaise, une impression de désolation devant cet embrasement de l'antisémitisme qui s'appuie sur des contre vérités historiques dont les juifs sont les premières victimes, avant d'atteindre les occidentaux dans leur ensemble...En niant le lien historique entre le peuple hébreu et Jerusalem, la France ne s'est pas simplement déshonorée, elle a nié son propre héritage historique, sa propre culture comme elle le fait depuis quelques années déjà, parce qu'elle est incapable de gérer l'islam que désormais elle craint et auquel elle répond par la couardise...C'est pitoyable!!!

Coco 13/05/2016 07:04

Si l'islamo gauchisme est effectivement l'ennemi n°1, il ne faut pas en déduire que nos défenseurs seraient le PS ou la droite.
Ils sont partout, nos prédateurs. Rester les yeux fixés sur l'extrème gauche est aussi inconscient que de les garder fixés vers l'extreme droite.

Articles

Catégories