Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 15:48

Paru dans FIGAROVOX - lefigaro.fr http://www.lefigaro.fr/vox/

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/03/22/31001-20160322ARTFIG00184-gilles-william-goldnadel-la-belgique-c-est-la-france-multiculturaliste-en-pire.php

Gilles-William Goldnadel :
«La Belgique, c'est la France multiculturaliste, en pire»


Publié le 22/03/2015

FIGAROVOX/CHRONIQUE - L'élue écologiste Sarah Turine, islamologue de formation, déclarait dans Libération, dimanche 20 mars : «Salah Abdeslam n'a pas de soutien de la communauté de Molenbeek ». Pour Gilles-William Goldnadel, un tel aveuglement est coupable.

Gilles-William Goldnadel est avocat et écrivain. Il est président de l'association France-Israël. Toutes les semaines, il décrypte l'actualité pour FigaroVox.

Ne sentez-vous pas dans l'air, ce parfum capiteux de capitulation qui s'insinue, nonobstant l'air du temps, dans toutes les sphères ?

Mme El Khomri a vidé sa loi de toute sa substance, en y ajoutant pour les jeunes une vaine assistance. Et pourtant, on avait connu les troupes de Martine, Martinet et Martinez autrement plus nombreuses.

En revanche, il y a peu de risque de modification de l'article 6 de la loi, qui prévoit que dans l'entreprise «la liberté du salarié de manifester ses convictions y compris religieuses, ne peut connaître de restrictions…». Apparemment, le fait de glisser délicatement un tapis de prière sous le pied des islamistes ne dérange plus personne. Vous ne sentez rien ?

 

 

François Hollande a choisi le jour de la défaite et des accords violés pour commémorer la guerre d'Algérie. Manifestement, la tristesse des harkis et des rapatriés pèsent moins lourd dans la balance politique et idéologique que le ressentiment entretenu d'une Algérie à la dérive.

Dans le même temps, l'Europe a accepté de payer une capitation au sultan ottoman pour la reprise sur son sol de milliers de migrants, principalement musulmans, échoués sur les côtes grecques.
Le sultan a beau être mal aimable et versatile, bref n'inspirer aucune confiance, il a beau nourrir, en bon frère musulman, le désir contraire de voir islamiser l'Europe, rien n'y fait.
Tout est mieux que de devoir assumer soi-même la défense de ses frontières.
Vous ne sentez rien ?

Pourtant, notre Commissaire européen aux affaires économiques, Pierre Moscovici, impavide, préfère morigéner dans Le Figaro (le 17 mars): «l'Europe rabougrie, peureuse et cloisonnée des populistes» et y opposer: «une Europe progressiste et pleinement assumée, comme les sociaux-démocrates réunis à Paris samedi autour de François Hollande ont commencé à le faire»…

C'est vrai qu'avec des hommes d'une telle trempe et d'une telle vision, les peureux rabougris se sentent rassurés.
Comme on se sent rassuré de savoir que le pouvoir socialiste et sa mairie de Paris ne capituleront jamais devant ces jusqu'au-boutistes du XVIème qui refusent de voir installer un camp de migrants à l'intérieur du bois de Boulogne. Mme Cosse, au micro de France Inter (le 17 mars) ne décolérait pas de voir des salauds de riches se prendre pour des zadistes devant le préfet de police. Bien sûr, pour la bonne cause, notre gracieuse ministre a dû prendre quelques libertés avec la vérité pour prétendre, contre l'évidence, qu'on n'installerait que de braves SDF sous les feuillus. Ou que la concertation avait joué puisque le permis de construire «datait de trois ans»… alors qu'il n'avait pas trois jours. Bien sûr encore, telle une féministe gauchiste à Cologne, l'ancienne patronne démissionnée des Verts a-t-elle dû, une nouvelle fois, trahir ses idées écologiques en oubliant qu'on avait déjà arraché 75 arbres pour mener à bien le projet punitif. Et peu importe que les gens du quartier - et leur maire Goasguen - demandent simplement que le centre soit installé dans un meilleur endroit du 16e.
Le pouvoir, avec eux, ne capitulera pas…

Pas de quoi non plus tellement pavoiser après l'arrestation de M. Abdeslam.

Je ne sais si Alain Marsaud, député républicain et ancien responsable du parquet antiterroriste, a raison de pointer l'inefficacité et la lenteur de la police belge et de ses services de renseignements dans l'arrestation d'un terroriste qui planquait sa barbe sous leur nez. Ce que je sais, c'est que le gros poisson a vécu longtemps paisiblement dans l'eau de Molenbeek. Ce que je sais c'est que la Belgique, qui a brutalement fermé ses frontières il y a quelques semaines, c'était encore hier la France xénophile, en pire. Je conseille à celui qui s'agace devant certains éditoriaux de notre vespéral parisien de lire le Soir de Bruxelles. Je conseille également à celui qui s'énerve devant le monolithisme latéral de l'audiovisuel de service public français de regarder la RTBF. La dernière fois que j'ai tenté douloureusement cette expérience masochiste, un islamiste expliquait gentiment à son intervieweuse qu'il espérait voir prochainement la charia appliquée en Belgique. À aucun moment la dame ne l'a interrompu ni ne s'est étonnée. Le propos semblait relever de la banalité. Ce que je sais encore, c'est que pendant la capture de ce poisson, dont on ne sait encore si il est pilote ou poltron, les policiers belges ont été insultés ou caillassés. Mais dès le lendemain, l'air de la stigmatisation était redevenu un refrain à la mode et un article de Libé titrait joyeusement, contre l'évidence aveuglante, qu'à en croire une élue écolo du cru: «Salah Abdeslam n'a pas de soutien à Molenbeek». Vous ne sentez pas l'odeur de poisson de la capitulation des esprits ?

Pendant qu'à Calais tout opposant, fût-il général, à l'immigration clandestine est promis à l'emprisonnement, le préfet de Paris autorisait samedi, malgré l'état d'urgence, une manifestation organisée notamment par le collectif des sans-papiers (dépêche AFP). Les manifestants pouvaient, eux, librement stigmatiser les violences policières, les frontières qui tuent, et appeler en passant «au boycott d'Israël». Ce qui est, paraît-il, un délit. Vous ne sentez vraiment rien ?

À la télévision, le même soir, sur la seconde chaîne nationale, on vantait l'initiative antiraciste de l'association «tous unis contre la haine» qui se propose de lutter contre «l'islamophobie» et, de manière très légitime, contre les actes anti musulmans. Des images de fiction montraient, pour les stigmatiser, des agressions violentes. Mais la bande-son, insidieusement, faisait parler des Français de souche qui disaient leur peur de l'islamisation de leur pays. Cet amalgame-là ne semble gêner personne. Ceux qui veulent résister résolument contre l'immigration islamique forcée sont forcément des anti-immigrés, islamophobes et d'extrême droite.

Il est, par ailleurs, étrange de se prétendre «tous unis contre le racisme» et oublier le racisme anti-blanc et anti-chrétien, vecteur principal de la haine islamiste.

Malgré la résistance passive du peuple, moi je sens que la capitulation médiatique et politique se poursuit activement.

Et vous ?

Partager cet article

Repost 0
Published by GOLDNADEL Gilles William
commenter cet article

commentaires

pepe 23/03/2016 13:28

la haine ne vient pas du monde européen comme on le martelle à bout d'interventions médiatiques mais du monde arabe

PJSC 26/03/2016 17:53

Il est vrai, Domich, que Maastricht et Schengen sont les grands responsables de nos maux ; on pourrait dire la même chose des accords d'Oslo pour Israël.
Mais, à mon humble avis, je pense que le vrai problème a commencé après la guerre des six jours avec la prise du Canal de Suez où les prises de positions dures et les affirmations critiques du général de Gaulle nous ont amenés à ce que nous récoltons aujourd'hui.
Les américains désiraient garder la main-mise sur l'Europe et, par Israël, une place stratégique au Moyen-Orient. La France n'avait, en aucun cas, la force militaire pour contrer les USA. De Gaulle l'avait dur à avaler de se plier aux USA et, son discours du 27/11/1967 à l'encontre d’Israël - de Gaulle n'a pas supporter la victoire des juifs sur les arabes, son orgueil démesuré a fini d'asseoir son antisémitisme viscéral caché - a tourné définitivement la France vers les pays arabes.
De Giscard d'Estaing à aujourd'hui, nous nous sommes pliés à l'ONU puis à l'Europe sous la houlette des USA et LE PIRE a été de laisser s'installer dans nos Universités ces nouveaux courants de pensée issus des sciences humaines avec des Foucault, Bourdieu etc., cette idéologie gauchiste qui est le cancer responsable de la destruction de notre culture occidentale, de nos traditions.
C'est pourquoi je reste convaincue que nous n'avons pas d'autre alternative que de faire comme le peuple égyptien cad sortir par dizaines de millions dans le rues pour dire « Stop !  Ça suffit !», et surtout, refaire une armée spécialisée dans l'art de la guerre urbaine.
Je sais que mes propos vont choquer mais je ne pense malheureusement pas que les prochaines élections vont nous amener un miracle ; si les français veulent ce miracle, il leur faut y contribuer.

domich 26/03/2016 14:50

@ Pepe - Cette haine de la part du monde arabe n'est qu'une partie du problème. Le problème essentiel vient des traîtres qui on enfanté cette Europe, qui affirment la gouverner (ils ont des garedes du corps et des voitures blindées, eux), et qui laissent proliférer des dizaines de Molenbeeck, sans rien faire, dans chaque pays de cette foutue "union européenne". Les victimes du Bataclan, comme celles de l'aéroport et du métro bruxellois, ne sont pas uniquement les victimes du djihadisme. Ce sont surtout des victimes des traitres qui ont pondu Maastricht et Schengen.

PJSC 23/03/2016 14:47

Tout à fait, pepe, et je reprendrai ici une phrase de mon défunt mari à une haute personnalité musulmane :
"Vous n'allez pas comparer votre Mahomet avec notre Jésus ; Jésus est tout amour, Mahomet est toute haine." La dessus, le musulman rétorqua, "Comment vous, un juif, pouvez-vous dire ça ?", et mon mari de dire, "Jésus fut le meilleur des hommes et le meilleur des juifs." Cette conversation fut close.

Cherkaoui 23/03/2016 09:56

L Europe est responsable de cette évolution tragique, quand on tolere, Mosquées nombreuses, burquas,barbus, imams brutes ignorants racistes prechant la haine le rejet absolu de l occident, sur son territoire laic democratique , on est foutu..

Coco 23/03/2016 06:06

Et si l'Europe commençait déjà par s'occuper de ses affaires au lieu de prétendre avoir le devoir de se meler de tout partout, au titre de sa prétendue supériorité morale ?

cherkaoui 23/03/2016 05:48

C est evident la capitulation, on y assiste depuis le fameux 11 septembre.. Les barbares sont bien installés en Europe pour la détruire et nos gouvernants se cachent derrière la demagogie et l lacheté..

PJSC 23/03/2016 02:18

Cher Maître,

1/ Pour la soi-disant modification de cet article 6, ce n'est qu'une diversion et pour reprendre votre pensée :
"Apparemment, le fait de glisser délicatement un tapis de prière sous le pied des islamistes ne dérange plus personne. Vous ne sentez rien?" Oh que si, ça pue ! Et avoir le derrière en l'air, Maître, n'est pas des plus distingué.....j'ose espérer qu'il va y avoir un moment où ce sera un tapis de trop.

2/ Choisir le jour de la défaite et des accords violés pour commémorer la guerre d'Algérie est le pire des outrages aux rapatriés ainsi qu'aux harkis. Du temps de ma Grand-Mère Maternelle, si un Président s'était amusé à cela, il se faisait lyncher. Que ne l'a-t-on fait !

3/ Devant une Europe molle, larve grasse , il a beau jeu notre mauvais petit sultan, parano certes mais il sait très bien ce qu'il fait. A votre "Vous ne sentez rien", ça pue l'arnaque, entre autres....et on va le sentir passer profond mais jusqu'où ?.

4/ Pour le XVIème qui refuse de voir installer un camp de migrants à l'intérieur du bois de Boulogne, refus on ne peu plus justifié car il est injustifiable, voire impensable de loger des migrants dans le Bois de Boulogne.
Je me pose la question à savoir si ce n'est pas Claude Goasguen que l'on veut toucher, non ?

5/ En ce qui concerne Calais, Maître, voir ce qui s'y passe et comment notre justice réagit depuis quelques temps, à votre réflexion " Vous ne sentez vraiment rien?, je sens un mauvais goût à la bouche et surtout peu d'espoir de trouver encore, sur notre bon sol français, la Justice avec sa force morale, son système légal, son impartialité, sa droiture. On peut toujours rêver. Mais le peuple, lui, en a marre......

6/ Cette stupidité qui veut que le mot race soit retiré de la constitution, ce racisme anti-blanc et anti-chrétien qui ne sont, à mon avis, qu'une suite logique de l'antisémitisme ou antisionisme, le peuple "blanc" commence à en a assez. Il suffit d'une étincelle et de sa "résistance passive" nous serions étonnés de ce qu'il est capable de faire.

Conclusion, quand ça pue trop, on fait le ménage. Et puis, nous avons un bon exemple à côté de nous, nos voisins belges ; ça donne quand même à réfléchir, non ? Surtout avec ce qui s'est passé hier.....

Articles

Catégories